Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa pompe pour bassin

Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

183 guides

Constitué d’une bâche ou d’un bac, d’une fontaine, d’une cascade et d’un système filtrant, un bassin de jardin peut contenir 300, 500, 1000 ou 2000 l. Et pour une eau claire : la pompe de filtration est impérative au bassin ! Débit, granulométrie, hauteur de jet : tous nos conseils ! 

Caractéristiques importantes

  • Débit
  • Granulométrie
  • Hauteur de refoulement

Prix

de 10,00 € à 1 850,00 €

Les différents types de pompes pour bassin

Pompe de filtration

Indispensable ! Tout bassin digne de ce nom, doit obligatoirement disposer d'un système de filtration. Sans ce dispositif, il se transformerait rapidement en marais nauséabond. Le but premier de la pompe de filtration est de recycler l'eau en circuit fermé à travers un filtre. Ce filtrage la débarrasse des particules en suspension et/ou des déchets éventuels qui se retrouvent dans le bassin (feuilles mortes, etc.).

En général, on reconnaît une pompe de filtration à sa crépine à grosses ouvertures (de l'ordre de 10 mm minimum).

Pompe pour cascades et fontaines 

Ces pompes permettent de relever une certaine quantité d'eau d'un point bas (le fond du bassin) à un point haut (le sommet d'une cascade).

Le but dans ce cas précis est de faire circuler une partie de l'eau du bassin en circuit fermé, à travers une structure extérieure au bassin (généralement située plus haut que le niveau d'eau). A la différence des pompes de filtration, les pompes pour cascades et fontaines disposent d'une crépine à mailles fines (< 5 mm).

Pompe pour jet d'eau 


Comme à Versailles, les pompes pour jet d'eau permettent de projeter l'eau du bassin dans les airs. Elles sont équipées d'un dispositif de projection composé au minimum de deux éléments : une canne (tube rigide vertical raccordé en sortie de pompe), et une buse (à l'image d'un gicleur, de forme variée, donnant la forme du jet d'eau). Ainsi équipées, elles se reconnaissent au premier coup d'œil.


Certains modèles de pompes proposent des accessoires complémentaires, comme une vanne pour ouvrir ou fermer le jet d'eau, d'un clapet anti-retour pour éviter le désamorçage, etc. Pour ne pas boucher la ou les buses, leur crépine est à mailles très fines (+/- 1 mm).
 
La majorité des pompes s'installent directement dans le bassin, ce sont des pompes dites  immergées. L'avantage est de limiter l'échauffement, tout comme les risques de désamorçage.

Toutefois, pour les bassins de gros voire très gros volume, il existe des pompes émergées. A l'image des systèmes pour piscine, ce type de pompe s'installe dans un local technique (ou à défaut dans une chambre enterrée), facilitant maintenance et entretien.

Les caractéristiques d'une pompe de bassin

En fonction du type de pompe, les caractéristiques techniques à prendre en compte diffèrent. Il est donc important de bien identifier vos besoins tout comme les spécificités de votre installation.

Pompe de filtration : granulométrie

La pompe de filtration doit absolument avoir une granulométrie (ou passage granulaire) d'au moins 10 mm. Cela signifie que la pompe est capable de pomper de l'eau contenant des matières de 10 mm sans se bloquer. Toutes les matières pompées sont stoppées par le filtre. Au-delà de cette taille, les particules sont arrêtées par la crépine de la pompe.

Le critère de choix fondamental est son débit (il s'exprime en m3/h ou en l/mn). Il faut prendre comme base de calcul la capacité du système de filtration à pomper l'intégralité de l’eau du bassin toutes les 2 à 3 heures max.

Par exemple, si vous disposez d'un bassin de 15 m3, il faudra choisir une pompe avec un débit minimal de 5 à 8 m3/h (ou de 80 à 130 l/mn). Si votre filtre ne se trouve pas immédiatement après la pompe, prenez une marge de débit supplémentaire pour pallier aux pertes de charge (dues à la longueur des tuyaux, la différence de hauteur entre la pompe et le filtre, etc.). Si vous respectez ces paramètres, l'eau du bassin reste de bonne qualité, claire, et le développement des micro-organismes (algues etc.) est limité.

Pompe de cascade, de fontaine : hauteur de refoulement


La caractéristique principale de ce type de pompe est la hauteur de refoulement  (elle s'exprime en mètres). En fonction de la configuration de votre installation, il va falloir déterminer la hauteur entre la pompe et le sommet de la cascade ou de la fontaine. Vous orientez donc votre choix vers une pompe capable de relever l'eau au minimum à cette hauteur, tout en conservant un débit correct.

En règle générale, les constructeurs proposent pour chaque modèle de pompe un graphique ou un tableau indiquant le débit pour chaque hauteur.

Sachez simplement que pour une même pompe à eau, au plus vous relèverez l'eau au moins vous aurez de débit.

Pompe pour jet d'eau : hauteur de jet

A l'image des pompes pour cascades et fontaines, les pompes pour jet d'eau se sélectionnent en fonction de la hauteur du jet qu'elles sont capables de générer. Au plus vous voulez un jet d'eau haut, au plus la pompe a une hauteur de refoulement importante. Toutefois, il est très rare de trouver une pompe capable de créer un jet supérieur à 2,50 m. Le débit ici n'est qu'anecdotique.

En fonction de la forme de la ou des buses, vous obtiendrez un ou des jets d'eau de formes différentes : jet vertical, jet rideau, une multitude de petits jets, etc.

Conseils de choix et d'utilisation

Afin de se prémunir des désamorçages inopinés et quel que soit le type de pompe, pensez toujours à équiper votre canalisation de refoulement de clapet anti-retour.
 
Concernant l'alimentation électrique de votre pompe, vérifiez bien que le réseau électrique sur laquelle elle est raccordée dispose d'une protection thermique. Sinon, en cas de blocage de roue (à aube) ou de désamorçage, vous allez griller le moteur.
 
Côté entretien, il est nécessaire au moins une fois par an de sortir la pompe de son bassin pour la nettoyer. Vérifiez que rien ne gêne la rotation de la roue et jetez un œil sur l'étanchéité des câbles électriques. Par la même occasion, vous démontez et nettoyez le ou les clapets anti-retour.
 
Quel que soit le type de pompe, pour mieux la préserver, soyez toujours attentif à l'entretien que recommande le constructeur.
 
L'électricité et l'eau ne sont pas très compatibles ! Avant toute intervention sur votre pompe, vérifiez toujours que l'alimentation électrique est coupée. Soyez également très vigilant, lorsque vous faites des essais à l'air libre, de ne pas mettre les doigts, ou n'importe quel outil près de la roue - ou à travers la crépine !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
10 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 183 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent