Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa pompe de transfert

Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

181 guides

Qu'il s'agisse de faire le plein de carburant dans un véhicule, transvaser du fioul dans une cuve, de l'huile depuis un tonneau ou vidanger un réservoir, impossible d'utiliser une pompe immergée. La solution : une pompe de transfert ! En fonction des besoins, manuelle ou électrique, l'important est de bien la choisir !

Caractéristiques importantes

  • A canne
  • A bille
  • Electrique
  • Débit

Prix

de 15,00 € à 979,00 €

Qu'est-ce qu'une pompe de transfert


Comme son nom l'indique, une pompe de transfert est une pompe à eau sert principalement à faire passer un liquide d'un réservoir à un autre.

Simplement pour de l'eau, ou au contraire pour des fluides spécifiques (carburants, huiles, produits chimiques etc.), une pompe de transfert est conçue pour ne pas mettre en contact l'utilisateur avec les liquides. Le fait que la pompe elle-même ne soit pas immergée protège son mécanisme, et évite une usure prématurée, des fuites et des odeurs. De plus, les opérations d'entretien sur ce type de pompe sont limitées. 

Quels sont les différents types de pompes de transfert

On peut retrouver deux grandes familles de pompes de transfert quel que soit le fluide pour lequel elles sont destinées ! Les pompes de transfert manuelles sont réservées aux petites quantités de liquide. Elles sont fiables et de conception simple. Il en existe deux types principaux, suivez le guide !
 

Pompe de transfert à bille ou pompe à siphonner


Utilisant le principe des vases communicants, c'est le type de pompe de transfert le plus basique. Constituée d'un simple tuyau sur lequel est monté un embout emprisonnant une bille, cette pompe sert principalement à transvaser ponctuellement de petites quantités de carburant (motoculture, nautisme etc.) ou d'eau. Le tuyau mesure entre 1 et 2 m de long, pour un diamètre allant de 10 à 25 mm. Le débit moyen de ce type de pompe est de 30 l/m (litres par minute).

Facile à amorcer et ne nécessitant pas d'autre entretien que son nettoyage après usage, c'est une valeur sûre à moindre coût. Le seul inconvénient est que le réservoir récepteur doit impérativement se trouver plus bas que le réservoir source.
 

Pompe de transfert à canne


Spécifiques aux cuves, fûts et tonneaux, à manivelle ou à levier, on les retrouve souvent dans les ateliers. Elles sont de formes et de tailles variées - surtout en ce qui concerne le diamètre et la longueur de la canne. Les modèles spécifiques aux fûts et tonneaux disposent d'un filetage de 2'' (deux pouces) compatible à la norme des bouchons, ce qui permet de rendre la pompe solidaire.

Le corps de pompe est dans la majorité des cas en fonte. Elle est idéale pour les huiles à faible viscosité, le fioul ou le gasoil. Pour l'essence, il faudra en revanche bien vérifier que le modèle est adapté. Si vous avez d’importants volumes à transvaser, orientez votre choix vers une pompe manivelle - le débit moyen est d'environ 45 l/m ; si au contraire vous avez à pomper de faibles quantités, un levier convient parfaitement - environ 0,3 à 0,5 l par coup de levier. De conception relativement simple, ce type de pompe nécessite peu d'entretien - nettoyage, changement périodique des joints.

Pompe de transfert électrique 

 

Conçue pour les gros volumes ou les utilisations fréquentes. Essentiellement utilisées dans les stations de carburants, ces pompes sont également capables (à condition de choisir un modèle adapté) de transvaser produits chimiques (traitement spécifique du corps de pompe), essence, et liquides alimentaires (lait, vin, etc.). Elles peuvent faire partie d'une installation fixe fonctionnant en 230 V (volts) ou d'un système mobile en 12 V ou 24 V. Pour les gros volumes, soyez attentif à la puissance du moteur et au diamètre des tuyaux d'aspiration et de refoulement car le débit en dépend. La grande majorité des pompes de transfert électriques sont dites auto-amorçantes,  ce qui signifie que le corps de pompe et le tuyau d'aspiration n'ont pas besoin d'être pleins de liquide (ou vides d'air) pour que le pompage démarre.




Si vous achetez un modèle qui ne l'est pas, alors il faudra impérativement monter un clapet anti-retour sur votre refoulement sinon vous devrez refaire la manipulation de remplissage de l'aspiration et du corps de pompe à chaque utilisation. En fonction de vos besoins, choisissez bien le type de pompe approprié surtout si vous avez à transvaser des solvants, de l'alcool ou de l'essence - risque d'explosion. Le traitement et la matière du corps de pompe et des organes mobiles (roue, palettes) dépendront de la spécificité du modèle. Il est vivement conseillé de monter une crépine sur l'aspiration pour éviter le colmatage ou le blocage de la pompe. L'entretien se limite aux joints et au moteur électrique - roulements, ventilateur, plaque à bornes.

5 conseils pour bien utiliser une pompe de transfert


  1. Quel que soit le type de liquide que vous souhaitez transvaser, vérifiez toujours avant de vous décider que le modèle de pompe que vous avez sélectionné est adapté.
  2. Les risques sont nombreux avec les hydrocarbures et les produits chimiques notamment, ne les négligez pas !
  3. Concernant l'utilisation en poste fixe, vérifiez régulièrement que le sol est propre et sec.
  4. Soyez à l'affut de la moindre fuite et colmatez-la rapidement !
  5. Les autres besoins de pompage sont satisfaits par des pompes imméergées ou des pompes de surface
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
3 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 181 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent