Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa motorisation de volets

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

277 guides

Motoriser ses volets apporte un confort non négligeable à l’habitat. Qu’ils soient roulants ou à battants, en bois, PVC ou alu, vos volets peuvent être automatisés. Avec ou sans fil, télécommandés ou programmés avec une horloge, on vous explique tout ! Plus qu’à mesurer le tableau et estimer le poids du tablier ! 

Caractéristiques importantes

  • Roulant
  • A battant
  • Matériaux
  • Poids du tablier
  • Force de levage

Prix

de 216,00 € à 796,00 €

Quels sont les volets qui peuvent être motorisés


Volets roulants
 et volets à battants peuvent être motorisés et aucun savant calcul n'est nécessaire pour déterminer le type de moteur à mettre en place : il est uniquement question de déplacer un poids ! 

Connaitre le poids de votre tablier, soit l'ensemble des lames du volet roulant, est donc primordial pour déterminer la puissance de la motorisation.

Volet roulant

Outre le poids, il est également nécessaire de connaitre le diamètre de l'axe (ou tube d'enroulement, là où s'enroule le tablier) pour pouvoir y insérer la motorisation.

Volet à battant

La motorisation est installée sous le linteau de la fenêtre, sa largeur doit donc être en proportion avec la motorisation.

Comment calculer le poids du tablier

Le poids du tablier est déterminant pour le moteur et en fonction du matériau, le poids peut varier du simple au double.   


Volet en bois

Le bois est le plus lourd, comptez en moyenne 11 kg par m².  
 

Volet en PVC

Le PVC pèse environ 4 kg par m² pour les épaisseurs de lames les plus courantes jusqu'à 8 mm, comptez 5,5 kg pour les lames jusqu'à 14 mm d'épaisseur.
 

Volet en aluminium

L'aluminium est sensiblement plus lourd que le PVC avec 4,5 kg pour des lames jusqu'à 8 mm et 6 kg pour celles jusqu'à 14 mm d'épaisseur.
 

Formule de calcul

Il faut donc mesurer la largeur du tableau - d'un côté à l'autre de la fenêtre - et la multiplier par la hauteur (en ajoutant 20 cm à celle-ci ce qui correspond aux lames qui vont jusqu'à l'axe à l'intérieur du coffre du volet).

Largeur du tableau X Hauteur + 20 cm
 

Exemple de calcul pour motoriser un volet roulant en PVC

Lame d'épaisseur 8 mm

Le tableau (là où sont fixées les glissières qui permettent aux lames de descendre) mesure 1,15 m de hauteur et 1,20 m de largeur soit [(1,15 + 0.20) X  1,20] = 1,62 m². Cette surface est ensuite à multiplier par le poids du matériau du tablier correspondant soit 1,62 X 4 = 6.48 Kg
Le poids du volet, arrondi à l’excès, est de 6,5 kg. 

Comment définir la force de levage


Que votre volet soit en bois ou en PVC, la force nécessaire pour le soulever est différente. Cette dernière est exprimée en Newton mètre et pour la connaître, ne nous affolons pas, rien de plus facile : il faut juste multiplier le poids de votre tablier par 0,7 !
Exemple pour motoriser un volet de 6,48 kg en PVC :
6,48 kg X 0,7 = 4,53 Nm

La force minimum nécessaire pour lever le volet est de 4,53 Nm.
Les premières puissances disponibles sont généralement de 10 Nm, parfois 6 Nm, et s'échelonnent de 10 en 10.

Caractéristiques des volants roulants



Concernant les volets roulants, le diamètre de l'axe est important car c'est là où vient se loger le moteur. Le diamètre du moteur doit être plus petit que celui de votre axe.

Pensez à bien choisir l’adaptation vendue avec le moteur car il existe des axes ronds, hexagonaux et avec des encoches.

Les axes fournis sont télescopiques pour une meilleure adaptabilité.

Conseil d'installation

Un volet roulant de grande longueur possède un puissant ressort de rappel à l'intérieur de l'axe, celui-ci compense le poids du tablier. Attention aux manipulations ! 

Choisir une motorisation de volet à battant


Les motorisations pour les volets battants sont livrées sous forme kits complets à poser sous linteau.

La puissance du moteur est fonction de la grandeur de la fenêtre. Aucun calcul à effectuer donc !

Ces systèmes sont ajustables.

Conditions d'installation : juste un peu de coupe à faire !

Motorisation de volet : avec ou sans fil


Pour un confort optimum : une télécommande !

Les moteurs radios permettent l’ouverture et fermeture à distance et les modèles les plus perfectionnés peuvent être actionnés depuis un Smartphone.

Les télécommandes peuvent commander un ou plusieurs automatismes appelés canaux.

Les installations filaires nécessitent le passage de câbles et l’ouverture des volets est effectuée depuis un interrupteur inverseur  - montée, descente. 

Options des motorisations de volets


L’horloge permet l’ouverture et la fermeture automatique de vos volets. La programmation peut être quotidienne, hebdomadaire, mensuelle.

Un système de détection de luminosité peut également être installé – économique.

L’automatisation d’ouverture et fermeture de vos volets peut être utilisée comme stimulateur de présence en cas d’absence prolongée – vacances.  

Généralement et comme explicité en amont, les motorisations sont vendues sous forme de kits et les constructeurs vont à l’essentiel de l’information pour que vous puissiez faire le bon choix en toute simplicité : poids et surface maximum du volet, largeur minimum et maximum du volet, profondeur minimum du tableau etc.

Les automatismes d'ouvertures comme les motorisations de portail confèrent à l'habitat confort et sécurité. 
 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
6 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 277 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt et mesurer la fréquentation de nos services. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.