Comment choisir sa motofaucheuse

Comment choisir sa motofaucheuse
Chapitres :
Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

291 guides
Conçue pour faucher, la motofaucheuse possède une barre de coupe ou un système de coupe tournant avec lame. Composée d’un moteur thermique, on la tient par le guidon et on la guide pour un fauchage en toute sécurité. Fauchez et vos herbes hautes feront un excellent fourrage !

Caractéristiques importantes

  • Motorisation
  • Cylindrée
  • Système de coupe

Qu'est-ce qu'une motofaucheuse


Une motofaucheuse est un outil de jardin motorisé conçu pour faucher.
Composée d’un moteur thermique décliné en 2 ou 4 temps, sa puissance est exprimée en chevaux (cv) et sa cylindrée en centimètres cubes (cc ou cm3).
La motofaucheuse dispose de deux roues agraires (roues à usage agricole), d’un guidon réglable et d’une barre de coupe ou d’un système de coupe tournant.

Motofaucheuse : quels sont les outils de coupe

La motorisation est essentiellement déclinée en 4 temps et les roues agraires sont de dimensions semblables d’un modèle à l’autre. Le critère le plus impactant sur les motofaucheuses est le système de coupe et sa largeur. Deux procédés de fauchage se distinguent.

Barre de coupe 


La barre de coupe est attelée à l’avant de la motofaucheuse et composée de dents qui s’entrecroisent. Sa largeur détermine la largeur de coupe. Retenez qu’une barre d’environ 90 cm de large convient pour des terrains d’une surface maximum de 3 000 m². Ce procédé de coupe étant apparent, les risques d’accidents sont plus élevés. La largeur de telles barres de coupe est un atout pour le fauchage des terrains les plus vastes.

Système de coupe tournant


Le système de coupe tournant est situé à l’avant de la motofaucheuse et fauche grâce à la rotation d’une lame prisonnière d’un carter de protection. La largeur de travail est déterminée par la voie qu’il dégage. Retenez qu’une lame d’environ 50 cm vient à bout de terrains de 3 000 m². Sa largeur de coupe plus faible impacte le nombre de passes en l’augmentant considérablement.

Motofaucheuse : moteur 2 temps ou 4 temps


Les moteurs 2 temps tendent à disparaitre au profit des 4 temps plus durables car développant une puissance supérieure (cv) et de plus grosse cylindrée (cc). Sans se lancer dans un cours de mécanique, retenez que plus le moteur est de grosse cylindrée, plus il a de couple et moins il est nécessaire de le faire tourner à plein régime pour bénéficier d’un bon rendement. De fait, la motorisation est préservée car non utilisée au maximum de son potentiel et le confort de travail accru.
La puissance est généralement de 6 cv pour une cylindrée d’environ 200 cc. Le démarrage des moteurs des motofaucheuses se fait grâce à un lanceur.

Motofaucheuse : utilisation et accessoire


Les motofaucheuses possèdent majoritairement une seule vitesse de marche avant. Les lames sont débrayables et le système de coupe est démontable pour que celui-ci puisse être remplacé par un système de tonte (tondeuse-débroussailleuse) voire de lame à neige.
Les systèmes de coupe tournant peuvent être remplacés par une barre de coupe. Comme toute motorisation thermique, celle-ci demande de l’entretien (huile, bougie, filtre, hivernage etc.).
Bonne fauche et évitez les racines et les cailloux si vous ne voulez pas réaffuter votre lame trop tôt !
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 291 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme
A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.


De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide