Comment choisir sa grue d'atelier

Comment choisir sa grue d'atelier

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

202 guides

Que l’on soit passionné de mécanique ou que l'on ait à faire de la manutention, il est fréquent que l’on soit amené à soulever de lourdes charges. Pour cela, il existe un outil simple, muni d’un bras télescopique et qui permet de réaliser des opérations de levage en toute sécurité : la grue d'atelier !

Caractéristiques importantes

  • Charge maximale autorisée
  • Hauteur maximale de levage
  • Caractéristiques de la flêche
  • Type de châssis
  • Options
Voir les grues d'atelier

Grue d'atelier : fonctionnement et utilité


alt

Egalement appelée « chèvre », la grue d'atelier est d’une conception relativement simple semblable à un cric hydraulique.Une grue d'atelier se compose d'un châssis, équipé de roues ou d'un socle d'amarrage et supporte un bras vertical fixe. Sur ce bras est fixée la partie qui se nomme « flèche » par une liaison pivot. C'est au bout de la flèche que l’on vient accrocher notre charge.   Pour y parvenir, un vérin hydraulique, actionné manuellement par une barre ou au pied par une pédale, relie le bras vertical à la flèche. Lorsque l'on actionne la commande du vérin, la flèche monte, et lorsqu'on libère la pression, la flèche redescend.

Certaines grues d'atelier proposent des options supplémentaires comme un treuiladditionnel, une flèche télescopique, des pieds pliables, etc.

Voir le catalogue ManoMano
Cric

4 critères de choix pour bien choisir une grue d'atelier

Un des premiers critères à prendre en compte est lasécurité. Avant d'acheter votre grue, vérifiez dans tous les cas qu'elle bénéficie d'un marquage CE. Cela signifie que les informations données par le constructeur sont correctes et que l'appareil a réussiles tests d'utilisation courante.

Dans un second temps, que ce soit pour soulever un moteur de voiture, une charge depuis une palette, ou simplement déplacer quelque chose de très lourd, vous devez prendre en compte plusieurs éléments.

1. La charge maximale autorisée


alt

La charge maximale autorisée est le critère principal à considérer mais attention, il faut s'avoir l'interpréter ! La charge maximale autorisée est donnée pour la longueur de flèche la plus courte possible (lorsqu'elle est réglable) et par conséquent la hauteur de levage minimale. Prenons comme exemple une grue d'atelier donnée pour 2 T (tonnes), disposant d'une flèche réglable allant de 95 à 150 cm. Effectivement, vous pouvez soulever 2 T mais uniquement en position 95 cm. En position 150 cm, la charge maximale descend à 650 kg, mais vous pouvez la lever plus haut. Il faut donc bien prendre en compte cette contrainte technique pour ne pas vous mettre en danger et lever vos charges en toute sécurité.

2. La hauteur maximale de levage


alt

La hauteur maximale de levage est le deuxième paramètre à prendre en compte, surtout si vous envisagez de faire de la mécanique. Imaginez que vous vous lanciez dans le remplacement d'un moteur de voiture mais que votre grue ne le lève pas assez haut pour le sortir... La hauteur maximale de levage est directement liée à la longueur de la flèche. Mais attention car comme nous l'avons vu précédemment, plus vous levez haut, moins la grue supporte une charge élevée. Lorsque vous choisissez votre grue, si vous avez besoin de lever vos charges relativement haut, soyez très attentif à la charge réelle qu'elle supporte en bout de flèche.

3. La caractéristique de la flèche


alt

La caractéristique de la flèche est un élément important qui constitue la grue et qui définit sa capacité de levage. Tout le poids levé agit sur la flèche. Elle doit donc être suffisamment dimensionnée car elle supporte toutes les contraintes. Vous avez le choix entre deux types de flèches : fixe et téléscopique.

Flèche fixe

Dans le cas d'une flèche fixe, la charge maximale autorisée est supportée sans problème en bout de flèche.

Flèche télescopique

C'est dans cette configuration qu'il faut être vigilant. Une flèche télescopique est très pratique car elle permet d'amener le crochet de levage le plus verticalement possible au-dessus de la charge à lever. Mais comme nous l'avons vu, plus la flèche est longue, moins vous pouvez lever lourd.

4. La caractéristique du châssis 


alt

La caractéristique du châssis a également son importance et plusieurs choix s'offrent à vous en fonction de vos besoins.

Châssis fixe

Pour un châssis fixe, le bras vertical de la grue est maintenu par un socle que l'on fixe directement dans le sol, sur une remorque, un pick-up, etc. L'avantage est que la grue est bien stable et souvent rotative. En revanche, pas question de se promener avec sa charge et la grue doit obligatoirement être équipée d'un treuil.

Un châssis roulant 

La majorité des grues sont équipées d’un châssis roulant. Un châssis roulant permet de se déplacer avec sa charge arrimée partout dans l'atelier. Attention toutefois à bien vérifier que la hauteur du châssis et des roues ne dépasse pas votre côte maximale – comme la hauteur d'une palette ou le bas de caisse d'une voiture par exemple.

Un châssis pliable

Un châssis pliable n'est autre qu'un châssis roulant sur lequel on peut plier ou démonter facilement les pieds munis de roues. Cela permet un rangement plus aisé lorsqu'on n'utilise pas la grue. A réserver à des usages ponctuels et occasionnels.

Voir le catalogue ManoMano
Crochet

Grue d'atelier : conseils d'utilisation


alt

Voici quelques conseils à tenir en compte lorsque vous manipulez une grue d'atelier :

  • quel que soit son type, la grue doit être mise en place de façon stable. Si possible sur un sol propre et sec ; 
  • adaptez votre réglage en fonction de la charge à lever. N'hésitez pas à la sécuriser avec des câbles ou des sangles ;
  • si votre grue dispose d'un châssis pliant, vérifiez bien avant de la lever que les différents éléments sont bien fixés et bloqués ;
  • si votre grue est munie de roues, pensez à les bloquer avant de commencer à lever. Pour plus de sécurité, en plus du frein de la grue, utilisez des cales ;
  • pour plus de sécurité, n'oubliez pas de mettre vos gants et chaussures de sécurité.

Voir le catalogue ManoMano
Cales

Voir les grues d'atelier

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 202 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide