Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa colle, son mastic de fixation ou sa résine

Guide écrit par :
Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

27 guides

Pour coller de la faïence, de la porcelaine, du plastique, du métal ou même du bois, les colles sont devenues indispensables. Selon le support à coller, les colles sont dites époxy, néoprène, cyanocarylate, polyuréthane ou encore polymère. Colle de contact VS colle réactive : les meilleurs conseils pour tout coller !

Caractéristiques importantes

  • Colles réactives
  • Colles de contact
  • Epoxy
  • Polyuréthane
  • Cyanoacrylate

Les deux principaux types de colles

A chaque colle sa fonction ! Avant toute chose, pensez à définir le (ou les) type(s) de matériau(x) à coller, la surface, la fonction (remplissage, rebouchage), le temps de séchage, la résistance (température, humidité, chaleur, poids) et si votre support est sain et propre ; n'omettez pas de dégraisser voire de le rayer via un papier abrasif

Parmi la multitude de colles qu'il existe aujourd'hui, on trouve deux familles principales :
  • les colles de contact pour les supports poreux ;
  •  les colles réactives pour les supports lisses.

Les différents types de colles de contact

Aussi appelée colle à prise physique, lors du séchage, l'eau ou les solvants s'évaporent ou pénètrent dans le support, ne laissant plus que de l'adhésif. C'est de cette évaporation que résulte la prise. Ces colles s'utilisent uniquement sur des supports poreux

Colles à base solvantée

Comme leur nom l'indique, ces colles sont à base de solvants qui s'évaporent au bout de quelques secondes. Elles s'appliquent en fines couches (généralement deux) au peigne à colle. Principalement utilisées pour le collage d'éléments poreux (papier, cuir, liège, bois, mousse, éléments stratifiés).

Une simple pression ferme pendant quelques secondes sur les deux surfaces du support à coller et la prise est immédiate (il devient impossible de bouger les deux pièces).

Colles colloïdales naturelles

Composées de différents polymères (amidon, caséine ou cellulose), ces colles liquides, prêtes à l'emploi, sont principalement utilisées pour le collage de textile, vinyle, emballage, papier, fibre de verre ou papier peint.

Colles caoutchouc liquides


Idéales pour coller le caoutchouc mais aussi le cuivre, le textile, le néoprène ou d’autres matières synthétiques, ces colles ont pour fonction d'apporter une étanchéité au support ; elles permettent une torsion capable d'étancher et d'obturer des jointures ou des fissures.

Colles thermofusibles

Sans solvant, ces colles thermoplastiques, solides à l'état brut, deviennent liquides une fois chauffées. A l'aide d'un pistolet à colle, elles s'appliquent facilement sur votre support et une fois refroidie, le collage est parfait.

Souvent utilisées par les amateurs d'arts créatifs, cette colle est idéale pour le collage de papier, carton, cuir, bois, etc.

Colles à dispersion

Ecologique, le solvant est remplacé par de l'eau ! Associée aux polymères, c'est l'évaporation de l'eau dans les éléments poreux assemblés qui va assurer la prise. On disperse la colle sur le support sous forme de petits tas assez épais à l'aide d'une spatule dentée (généralement à chaque coin et au centre du support).

Cette colle est idéale pour les plaques de plâtre ou de bois.

Plastisols


Utilisées pour coller les métaux ou dans l'industrie automobile, ces colles sans solvants ne fonctionnent que chauffées entre 140 et 200°C. Elles sont composées de particules de chlorure de polyvinyles (contenues dans des plastifiants ou agents adhésifs).

Les différents types de colles réactives

Aussi appelées colles à prise chimique, elles sont dites réactives car elles sont composées de plusieurs éléments qui, combinés entre eux, forment une réaction chimique. Certaines sont utilisables à chaud, d'autres sont déjà mélangées, c'est l'humidité qui va provoquer la réaction avec le support et l'air. 

Colles époxy

Idéales pour coller tout type de métal, ces colles mono ou bi-composants s'appliquent en très fines couches et résistent à de fortes charges. Une pression légère entre les deux surfaces suffit à une prise instantanée.

Très résistantes, leur composition leur permet de résister à des températures extérieures extrêmes (de -30°C à +100°C).

Pâtes époxy

Conçues pour restaurer ou réparer, ces pâtes malléables bi-composants (ou mastics) sont faciles et rapides à utiliser. Un simple malaxage de la pâte puis on l'applique sur la partie à restaurer.

Comme pour la colle époxy, la prise est immédiate et elle résiste à des températures variant de -30° à +120°C, ce qui en fait un excellent produit pour un usage extérieur et automobile (réparation de tuyau d'échappement).

Colles polyuréthanes

Idéales pour assembler des éléments poreux (bois, panneaux stratifiés, mousse, revêtements de sol),  ces colles mono-composants ont une prise instantanée.

Pour les colles à bi-composants, on mélange les deux substances (proportions indiquées sur le contenant) et on applique directement sur le support. Le durcissement de la colle est assez rapide et assure un excellent maintien pour des supports tels que la pierre, le métal ou le béton.

Colles cyanoacrylates

Idéales pour coller de très petites surfaces de précision (horlogerie, bricolage, industrie optique), ces colles liquides à mono-composant ont l'avantage de pouvoir assembler tous types de supports (aluminium, métal, caoutchouc, élastomère, porcelaine, céramique, etc.).

Une seule goutte sur l'une des parties, un coup d'acétone pour nettoyer l'excédent et le tour est joué ! Une prise immédiate et résistante assurée.

Zoom sur les colles spécifiques

Cap sur les nouvelles variétés de colles pour coller tout ce qui est solide ! 

Colles polymères


Parfaites pour le collage des plinthes, du parquet, des polystyrènes ou pour des joints, les colles polymères assurent une excellente résistance face au vieillissement et aux aux intempéries.  Autre avantage non négligeable : elles peuvent se peindre facilement. 

Colles PVC


Comme leur nom l'indique, ces colles sont exclusivement destinées à coller des supports en PVC, qu'ils soient durs ou souples.

Colles de calage


Ces colles ont pour fonction de coller les écrous ou les boulons afin d'éviter qu'ils ne se desserrent avec le temps et les vibrations générées par le moteur (usage mécanique principalement). Elles sont facilement reconnaissables par leur couleur bleue.

Colles à carrelage


On les trouve généralement sous forme de pâtes prêtes à l'emploi et ne sont utilisées que pour fixer les carrelages. 

Colles à expansion permanente ou de coulage


Ce sont des résines liquides (types colle à bois) qui pénètrent les fissures  ou raccords du support afin de rigidifier les assemblages. 

Les conditionnements des colles

Tube

Les tubes comptent souvent de 3  à 65 grammes de colle, le contenu peut être exprimé en ml (colles cyanoacrylate, néoprène liquide, etc.).

Biberon

Les biberons, pour les colles à bois le plus souvent, peuvent fournir jusqu’à 100 gr de colle.

Pot

Les pots conditionnent les colles en gel (néoprène en gel) voire certaines sous formes liquides.

Bâtonnet

Les bâtonnets concernent uniquement les colles thermofusibles qui s’appliquent seulement avec un pistolet à colle spécifique.

Cartouche

Les cartouches représentent 310 ml de colle (polymère, etc.) et sont utilisables via un pistolet extrudeur à fonctionnement manuel voire électrique.

Aérosol

En aérosol, plus rare, ces colles sont utilisées pour rigidifier des collages papier ou cartonnés voire des structures acier ou plastique.

Conseils d'utilisation pour coller en toute sécurité


L'utilisation des colles n'est pas sans danger !

Pensez à lire les étiquettes de sécurité, à respecter les précautions d'usage (port de gants, de lunettes de protection voire un masque pour se protéger les voies respiratoires) mais aussi à stocker vos colles dans un endroit fermé, loin de toute source de chaleur et hors de portée des enfants.  

Pour reprendre un adage bien connu : « Un bricoleur averti en vaut deux » ! 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
5 votes utiles
Guide écrit par :

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron 27 guides écrits

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron
Après 8 ans de commerce, tournant professionnel : je me forme au métier de  Peintre en Bâtiment, option Solier Moquettiste, avec des camarades de 16 ans ! 9 mois plus tard, le CAP, mon inscription au Répertoire des Métiers et le label Artisan en poche, je créais mon  entreprise ! Et depuis, je ne décroche plus mes pinceaux !

Autodidacte, passionnée de bricolage et de décoration, j'adore chiner, restaurer des meubles, créer des éléments de décoration insolites ! Après la restauration complète de la maison de ma sœur, cet été, re-belote avec ma nièce : électricité, ragréage, carrelage, placo… On s'est essayés à tous les corps de métiers ! Et si aujourd'hui je peux vous faire partager mon expérience, j'en suis ravie !

Une blague 100% Bricolo: "Que doit toujours avoir sur lui un ancien clown, reconverti en bricoleur ? Une grosse pointe d'humour !" Bon bricolage !

                                                                                  

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent