Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir sa clé à choc

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

282 guides
Appelée visseuse à choc, boulonneuse ou déboulonneuse, la clé à choc est l’outil indispensable des mécaniciens. Conçue pour serrer et desserrer les boulons, son couple ou force de serrage est exprimé en newton-mètres (Nm). Electrique, à batterie ou pneumatique, voici nos conseils pour choisir la meilleure clé à choc.

Caractéristiques importantes

  • Electrique efilaire
  • A batterie
  • Pneumatique
  • Couple
  • Nombre d'impacts

L'essentiel à savoir pour choisir une clé à choc

Une clé à choc, appelée également déboulonneuse, ressemble à s’y tromper à une visseuse.  Elle permet de réaliser des serrages d'approche, des serrages grossiers, de boulonner et déboulonner soit visser et dévisser écrous et vis. Surtout utile aux mécaniciens pour des serrages de fort couple et en construction métallique, toute tâche nécessitant de la précision doit être finalisée avec une clé dynamométrique.

La clé à choc visse et dévisse grâce à un mécanisme de frappe composé principalement d’un moteur, d’une enclume, d’un impacteur et d’un ressort. Les douilles à choc sont interchangeables et se montent directement sur le carré.  

Bien choisir une clé à choc revient à déterminer : 
  • l’énergie :
    • électrique filaire, puissance dimensionnée selon le couple,
    • à batterie, préférer un fort voltage et ampérage,
    • pneumatique, veiller à ce que le compresseur délivre suffisamment de pression et débit d’air,
  • le couple de serrage et de décollement, comptez minimum 120 Nm pour un usage mécanique ;
  • le nombre d’impacts, élevé il facilite le desserrage.

Différence entre clé à choc et boulonneuse

Clé à choc et boulonneuse se distinguent.


Clé à choc


Une clé à choc est une clé essentiellement à choc (comme son nom l’indique), elle génère des impacts pour le boulonnage.





Boulonneuse


Une boulonneuse peut ne pas être à choc (en pratique) mais quasi toutes les boulonneuses sont à choc. 

Caractéristiques techniques d'une visseuse à choc

Une clé à choc se choisit sur différents critères dont les trois principaux sont le couple de serrage fourni, le nombre d’impacts et l’alimentation énergétique.

Couple de serrage

Le couple se mesure en newton-mètre (Nm) et de cette valeur représentative de la force de serrage sont tributaires les actions de boulonnage et déboulonnage. Pour vous donner une idée, un goujon de roue se serre à environ 120 Nm. Consultez les tableaux de couples de serrage pour mieux cerner votre besoin (relatifs au diamètre). 

Nombre d'impacts

Le nombre d’impacts détermine la rapidité d’exécution du serrage. Plus son nombre est élevé, plus la déboulonneuse impacte la vis ou l’écrou pour son desserrage.

Energie d’une déboulonneuse

Electrique filaire


Il suffit de se laisser guider par le couple de serrage fourni et le nombre d’impacts.

La puissance électrique est toujours en rapport avec les performances de l'outil. Elle ne constitue pas en soi une caractéristique de choix.



Batterie ou sans fil

Plus l’intensité (V) et l’ampérage heure (Ah) sont élevés, plus la clé à choc bénéficie d’autonomie et de « puissance ». 

Les batteries au lithium-ion (Li-Ion) sont à privilégier pour leur capacité de rechargement rapide et le non effet mémoire. Elles équipent la majorité des boulonneuses.



Air comprimé ou pneumatique


Il convient de vérifier la pression et le débit d’air nécessaires à la clé et ceux fournis par le compresseur pour bénéficier d’une utilisation optimale.




Autres critères des clés à choc

D’autres critères permettent de parfaire son choix comme :
  • le poids de l’outil pour une meilleure maniabilité ;
  • le revêtement de la déboulonneuse ;
  • l’ergonomie de sa poignée ;
  • une gâchette progressive ;
  • la vitesse de rotation relative à la fréquence de frappe ;
  • le nombre de batteries s’il s’agit d’une clé à choc sans fil et un témoin lumineux d’autonomie ;
  • le couple de décollement, force maximum de desserrage.

Boulonneuse : conseils d'utilisation

Ne vous aventurez pas à utiliser des douilles non chocs sous peine de les voir se casser dès le premier impact. Ces dernières se fixent via un porte outil carré 1/2’’. Les douilles à choc sont obligatoires.

Choisissez le couple de serrage en fonction des boulonnages et déboulonnages que vous avez à effectuer et des préconisations de serrage sans quoi, votre clé à choc peut être sur ou sous-dimensionnée et c’est la casse ou un serrage approximatif.

Pour les clés à choc à air comprimé, vérifiez la pression et le débit d'air fournis pas le compresseur.

Utilisez des EPI lors de l'utilisation de la clé à choc et notamment de protections auditives.



En savoir plus sur la thématique perceuse

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
7 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 282 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent