Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir l'échangeur thermique de sa piscine

Guide écrit par :
Patrice, Electronicien, Meuse

Patrice, Electronicien, Meuse

37 guides
Une piscine à 27°C en permanence, quel confort ! Si votre installation de chauffage central est située près de votre local technique et de votre bassin, l'échangeur thermique est pour vous !  Simple d'installation, économique, il permet une montée en température rapide. Puissance de chauffe, volume d’eau… explication !

Caractéristiques importantes

  • Type
  • Débit
  • Puissance
  • Volume d'eau

Quelle est la définition d'un échangeur thermique


L'échangeur thermique de piscine possède deux circuits de circulations d'eau :
  • un circuit dit primaire, issu du chauffage central de la résidence ;
  • un circuit dit secondaire, dans lequel circule l'eau de la piscine.
Ces deux circuits se retrouvent parallèles au cœur de l'échangeur thermique et à cette occasion le circuit primaire transfère ses calories vers le secondaire.

Comment fonctionne un échangeur thermique de piscine


Pour utiliser un échangeur thermique de piscine, deux conditions sont impératives : 

  • disposer d'une chaudière ;
  • que cette chaudière soit près du local technique et de la piscine.

La technologie de la chaudière est indifférente. Que ce soit une chaudière à fioul, à gaz ou une pompe à chaleur, vous pouvez l'utiliser pour alimenter l'échangeur thermique. Néanmoins, il convient de s'assurer que sa puissance est suffisante.

Si vous chauffez votre piscine uniquement lorsque votre chauffage résidentiel est arrêté, alors votre chaudière est certainement suffisamment dimensionnée. Mais ce point est à vérifier si vous souhaitez chauffer votre piscine alors que le chauffage domestique est encore de rigueur comme c'est le cas pour une piscine intérieure.

La proximité du local technique et de la chaudière est obligatoire sous peine d'avoir des pertes trop importantes. L'idéal est qu’ils soient situés dans le même local afin d'optimiser le transfert de calories. 

Comment dimensionner l'échangeur thermique de sa piscine

La puissance de l'échangeur thermique nécessaire est fonction de la taille du bassin et du temps de montée en température que vous souhaitez.  En général, l'échangeur thermique est dimensionné de façon à gagner 10°C en 2 jours.

Le tableau ci-dessous permet de dimensionner au minimum votre échangeur thermique. La puissance de l'échangeur conditionne l'encombrement et sa consommation mais également son coût d'achat.
 

Volume du bassin de la piscine

Puissance recommandée pour l'échangeur thermique

< 50 m3

20 kW

< 100 m3

40 kW

< 200 m3

70 kW

Si vous voulez affiner votre choix, la formule suivante vous donne les valeurs intermédiaires :
  • P en kW = Volume en m3 x 1.4 x DeltaT / T

T est le temps au bout duquel vous souhaitez voir votre piscine arriver à la température souhaitée, DeltaT est la différence entre la température initiale de l'eau du bassin et la température souhaitée.
Ainsi, estimez votre besoin mais ne soyez pas trop exigeant. Sur-dimensionner l'échangeur thermique de piscine induit un coût d'achat supplémentaire alors qu'une fois la température atteinte, la puissance de chauffe pour la stabiliser est moindre. Une grande piscine enterrée ne requiert pas forcement d'atteindre la température optimale en 2 jours. Par contre, une petite piscine hors sol utilisée occasionnellement a besoin d'être chauffée rapidement.

Important : la puissance de l'échangeur thermique est donnée en fonction de la température de l'eau à l'entrée du primaire. Cette température varie en fonction de votre chauffage central. Une chaudière délivre une température au primaire supérieure à celle d'une pompe à chaleur. Habituellement, une chaudière délivre 90°C au primaire alors qu'une pompe à chaleur fournit une eau à 45°C. Aussi, si vous souhaitez raccorder une pompe à chaleur, vérifiez que l'échangeur soit adapté à la température de votre réseau primaire.  

Quels autres critères pour bien choisir son échangeur thermique de piscine

Les échangeurs thermiques de piscine ont besoin d'un débit minimum. Il est impératif de s'assurer de la compatibilité entre la chaudière et le circulateur de l'échangeur.

Ce débit ne doit pas non plus excéder une valeur maximum. L'installation d'un by-pass est donc obligatoire

Quels sont les différents types d'échangeurs thermiques de piscine ?


Deux types principaux d'échangeurs thermiques de piscine se différencient :
  • les échangeurs thermiques à tubes, dits tubulaires, l'eau circule dans des tubes ;
  • les échangeurs thermiques à plaques, l'échangeur est composé de plaques parallèles et rayonnantes dont une sur deux est dédiée au circuit primaire et l'autre au circuit secondaire.
A puissance égale, les échangeurs tubulaires sont généralement moins chers et moins encombrants que les échangeurs à plaques qui ont l'avantage de fonctionner à température primaire plus basse, ce qui les privilégie pour les installations avec les pompes à chaleur.

Conseils d'achat pour mieux choisir son échangeur thermique de piscine


Si vous utilisez l'électrolyse comme désinfectant, ou possédez une piscine à eau de mer, les tubes ou les plaques de l'échangeur thermique doivent absolument être en titane plutôt qu'en inox.
Les échangeurs thermiques de piscine sont vendus avec ou sans circulateur, vérifiez si votre installation nécessite l'addition d'un circulateur - ce sera certainement le cas si vous utilisez la chaudière pour le chauffage domestique et la piscine en même temps, tout dépend de votre installation et de votre raccordement. Tous les échangeurs thermique de piscine ne disposent pas d'un thermostat, préférez un modèle en disposant.

Dernier conseil : étant donné que l'échangeur thermique implique la modification de votre installation de chauffage principal, soyez particulièrement précautionneux. Consultez attentivement la notice de votre chaudière ou pompe à chaleur.

En savoir plus 

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Patrice, Electronicien, Meuse 37 guides écrits

Patrice, Electronicien, Meuse
Professionnel de la maintenance, électronicien de formation, je n'en pose pas pour autant les outils le week-end. L'auto, le bateau,  la maison avec son électroménager, son jardin et sa piscine, sont là pour me rappeler qu'eux aussi ont besoin de mon attention. Faute de budget illimité, j'essaye donc d'élargir mes domaines de compétence.

Je n'aime rien autant que les chantiers de week-end avec les copains durant lesquels tout le monde fait profiter de son expérience, avec plus ou moins de bonheur il faut le dire ! Mais c'est aussi cela le charme du bricolage. S'entraider et réaliser un projet en toute convivialité. Si je peux vous aider, c’est un plaisir !  

Les produits liés à ce guide