Comment choisir des lames de sol PVC

Guide écrit par :
Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

57 guides

Le revêtement de sol PVC en lames a fait son apparition il y a quelques années et l’offre explose sur le marché. Plombantes, à clipser, adhésives… Les lames se ressemblent toutes ! Cependant, leurs caractéristiques sont parfois bien différentes. Faisons le point pour optimiser votre choix.

 

Caractéristiques importantes

  • Décoration
  • Type de pose
  • Type de pose
  • Epaisseur
  • Résistance

Les classements d’usage des lames PVC

Il faut tout d’abord contrôler le classement d’usage des lames PVC afin d’être sûr que le sol choisi est bien adapté à l’usage que vous souhaitez en faire.
 
Les classements européens sont bien indiqués sur les colis et les fiches produit.


Quelle classe d'usage de lame sol PVC pour quel sol

Classe d'usage

Usage des lames de sol PVC

Pièce d’utilisation

21

Zone de passage faible ou intermittent - Usage domestique modéré

Chambre, couloir sans accès extérieur

22

Zone de passage moyen - Usage domestique général 

Séjour sans accès sur l’extérieur

23

Zone de passage intense - Usage domestique élevée

Séjour ou chambre avec accès extérieur

31

Zone de passage faible ou intermittent - Usage modéré en lieu public

Bureau individuel, salle d'attente

32

Zone de passage moyen - Usage général en lieu public, commercial ou administratif

Salle de réunion ou de conférence, bibliothèque

33

Zone de passage intense - Usage élevé en lieu public, commercial ou administratif

Salle de classe, boutique, escalier, bureau collectif

34

Zone de passage très intense - Usage très élevé en lieu public, commercial ou administratif

Salle polyvalente, pharmacie,tabac, musée

41

Zone de passage très intense - Usage très élevé en lieu public, industriel, commercial ou administratif

Cafétaria, hypermarché, magasin divers

 
Le chiffre des dizaines du classement d'usage correspond à la nature du local où la lame de sol PVC est posée : 
  • 2 pour un usage domestique ;
  • 3 pour un usage commercial ;
  • 4 pour un usage industriel.
Le chiffre des unités du classement d'usage correspond à l'intensité du trafic où la lame de sol PVC est posée :
  • 1 pour un trafic modéré ;
  • 2 pour un trafic général ;
  • 3 pour un trafic élevé ;
  • 4 pour un trafic très élevé.
C’est la couche d’usure appliquée sur la surface des lames en usine qui détermine la résistance et le classement des lames PVC (de 0.15 mm à 0.70 mm).

La décoration et les finitions des lames de sol

Les lames PVC, de faible épaisseur, sont devenues une alternative aux parquets et sols stratifiés. Elles imitent parfaitement le bois et sa texture, et il est parfois très facile d’appeler un sol PVC « parquet » car les formats sont très proches !
 
Tout est réalisable en lames PVC, grâce à des technologies d’impression très abouties : couleurs, motifs, tous les bois sont imitables mais pas seulement ! Vous trouverez même des lames imitant les carreaux ciments ou les bétons !
 
Les formats sont proches des véritables parquets avec des lames dans un standard de 15 cm de large et 120 cm de long environ. Vous trouverez forcément un décor adapté à votre intérieur !

Les différentes lames de sol et leur système de pose

Le type de lames PVC détermine la pose : à coller, plombantes, adhésives ou à clipser. Il faut prendre en compte cette caractéristique pour bien choisir. En effet, elle détermine les spécificités et le niveau de difficulté pour poser votre revêtement de sol.

Les lames à coller

Les sols PVC en lames existent dans la version traditionnelle à coller. Il s’agit alors de la même technique que pour les PVC traditionnels en rouleaux.

Les lames à coller sont de faibles épaisseurs, de 2 ou 2.5 mm maximum. Elles se découpent très facilement au cutter.
 
On pose les lames comme un parquet ou un sol stratifié, en démarrant dans un coin de la pièce. Il suffit d’encoller le support avec une colle acrylique adaptée aux sols PVC et de poser la lame par-dessus.
 
Avec ce type de lames, le support doit être parfaitement préparé, plan, sec et propre. Les lames PVC à coller ne supporteront aucun défaut de support.

Les lames PVC à coller sont très abordables mais n’oubliez pas que la pose reste plus technique et demande beaucoup de temps. Il faudra, en effet, ajouter le prix de la colle et des accessoires de pose et bien respecter le temps de gommage de la colle pour une pose parfaite.
 
Une fois collées, les lames PVC ne pourront plus être déposées sans endommager le support.

Les lames PVC plombantes

La pose des lames PVC dites plombantes est une variante de la pose collée expliquée ci-dessus. Elles sont généralement un peu plus épaisses que les lames à coller, en moyenne 4 mm.
 
Elles présentent cependant une qualité indéniable : elles sont amovibles ! Vous pouvez donc changer une lame en plein milieu d’une pièce en cas de réparation.
 
Ce type de lames permet également d’accéder au support (câbles) et surtout de le préserver. On applique une colle dite « colle poisse » et on pose les lames.
 
Comme pour toutes les lames PVC, le support devra impérativement être plan, propre et sec. Un ragréage est toujours fortement recommandé avant la pose.

 Les lames adhésives

Les lames PVC adhésives sont de plus en plus présentes dans l’offre du marché. C’est le modèle de sols PVC le plus représentatif du « do it yourself » !
 
La colle est directement intégrée sur l’envers de la lame. Celle-ci peut être définitive comme pour les lames à coller ou poissante pour une amovibilité des lames comme pour les lames plombantes.
 
Il suffit de retirer le film papier et de poser la lame sur un support parfaitement plan. La pose est vraiment très simple et accessible à tous. Les seuls équipements impératifs pour la pose de ces lames sont le cutter et la règle pour la découpe !
 
Les prix sont forcément plus élevés pour ce type de lames, quoique… de plus en plus de premiers prix sont maintenant disponibles. Attention tout de même aux classements d’usage sur ces lames. Poser facilement et rapidement est une chose ; recommencer au bout de trop peu de temps en est une autre !

Les lames à clipser

Les lames PVC à clipser sont les plus développées aujourd’hui. C’est le produit qui se rapproche le plus des revêtements de sols stratifiés, avec une épaisseur moins importante.
 
Les lames à clipser sont en général de 4 ou 5 mm, selon leur couche d’usure. Elles s’assemblent entre elles sans colle, par un système de clipsage. La pose au préalable d’une sous-couche est fortement recommandée.
 
La pose se fait donc flottante et le sol devient ainsi complètement amovible, sans aucun endommagement du support à la dépose. La découpe se fait également au cutter traditionnel.
 
Certaines contre-indications existent néanmoins pour ce type de lames : le jeu de dilatation en périphérie est impératif et il vaut mieux éviter de poser ce type de lames aux endroits où se produisent des chocs thermiques importants.
 
Le PVC n’est pas rigide et les lames vont bouger en risquant de se déclipser. Par exemple, on évite clairement ce type de lames dans une véranda !

Recommandation avant achat et conseil avant pose

Quelles que soient les lames PVC que vous choisirez, il s’agit en premier lieu d’un achat coup de cœur « déco ».

Pensez néanmoins à bien vous renseigner sur la typologie de pose et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la pose si vous n’êtes pas sûr de vos compétences.
 
Si vous décidez de poser vous-même, lisez attentivement la notice de pose. En effet, en cas d’erreurs de mise en œuvre, la garantie des fabricants ne s’applique jamais !
 
 
 

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
4 votes utiles
Guide écrit par :

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise 57 guides écrits

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise
Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens.

J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels.

Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide