Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment changer ou installer un chauffe-eau électrique

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Vidanger le ballon, débrancher les fils et les tuyaux, déposer le chauffe-eau, prendre les mesures, installer le nouveau chauffe-eau, brancher les fils, l’alimentation d’eau etc. : étape après étape, suivez notre guide d’installation pour monter votre chauffe-eau à accumulation et le mettre en service.

Caractéristiques importantes

  • Etape 1 : vidanger le ballon d’eau chaude
  • Etape 2 : débrancher et déposer le chauffe-eau
  • Etape 3 : installer le nouveau chauffe-eau
  • Etape 4 : raccorder le chauffe-eau électrique
  • Etape 5 : mise en service du chauffe-eau à accumulation

Pourquoi changer ou installer un chauffe-eau à accumulation

Pour ce qui est du remplacement, cela va de soi : l’ancien a rendu l’âme ! Un chauffe-eau à accumulation a une durée de vie, comme l’ensemble de ses éléments, et passé 10 ans, il n’est pas rare que l’un de ses composants soit en défaut.

Remplacer un thermostat, une résistance ou une anode sur un chauffe-eau de 10 ans comporte un risque : celui de refaire à neuf et pièce par pièce son chauffe-eau et d’avoir une facture à payer plus lourde que pour un échange standard.

Faire le choix d’une installation est différent et pour bien choisir son chauffe-eau électrique, plusieurs critères sont à considérer comme le nombre de personnes vivant dans le foyer, la qualité de l’eau et le degré de finition du produit.

Ci-contre une illustration détaillée sur les différents éléments composant l'installation d'un chauffe-eau électrique à accumulation et dans ce guide, les différentes étapes d'installation depuis la dépose de l'ancien ballon jusqu'à la mise en service.

Remplacer son chauffe-eau à accumulation en 5 étapes



Savoir-faire

On peut diviser le remplacement ou l’installation d’un chauffe-eau à accumulation en 5 étapes – le nombre d’étapes étant à l’appréciation de l’utilisateur bien évidemment ! En termes de temps nécessaire, comptez environ 4 heures : 1,5 h pour la vidange du chauffe-eau ; 2,5 h pour le démontage et le montage. Question compétences et outillage, l’installation d’un ballon d’eau chaude est facile et après la visualisation du guide d’installation, même le moins bricoleur est en mesure de réaliser le chantier. Si vous n’êtes pas daltonien, que vous savez utiliser une perceuse, un niveau à bulle, un mètre et une clé plate : vous pourrez être le plombier d’un jour !

Etapes d’installation

  1. Vidanger le ballon d’eau chaude
  2. Débrancher et déposer le chauffe-eau
  3. Installer le nouveau chauffe-eau
  4. Raccorder le chauffe-eau électrique
  5. Mise en service du chauffe-eau à accumulation

Outils et consommables

  • Une perceuse avec mode percussion si première installation avec un mètre à ruban, un niveau à bulle et un crayon.
  • Une paire de pince multiprise et 1 jeu de clés plates.
  • Un tournevis d’électricien.
  • De la filasse, de la pâte d’étanchéité et des joints fibre en 20 x 27 mm (3/4’’).
  • Des chevilles adaptées au support et des goujons de fixation.

Accessoires de chauffe-eau à accumulation

  • Un groupe de sécurité et son siphon.
  • Un vase d’expansion selon l’installation.
  • Des raccords diélectriques.
  • Des flexibles de raccordement – selon l’installation.
  • Un mitigeur thermostatique.
  • Un réducteur de pression – selon la configuration ; nécessaire si pression supérieure à 3 bars (B).

Durée d’installation et personnes nécessaires

  • Environ 4 heures de montage, vidange inclue.
  • 1 personnes voire 2 pour la dépose et la pose du ballon.

Etape 1 : vidanger le ballon d’eau chaude

Comme vous vous en doutez, vous n’allez pas déposer un chauffe-eau électrique avec sa cuve remplie d’eau chaude. Avant toute dépose, il vous faut le vidanger.

Le guide d’installation suggère une vidange spontanée, vidange effectuée lors d’une panne et lorsque l’on n’a pas pu anticiper le remplacement. Dans le cadre d’un remplacement prévu, videz l’eau chaude du ballon par tous les moyens qui soient. Faites la vaisselle, prenez un bain, douchez le chien ou lavez votre voiture au seau et à l’éponge : l’idée est de ne pas perdre 150 litres d’eau chaude.

Bien sûr, et avant toute entreprise, vous coupez l’alimentation d’eau du chauffe-eau depuis la vanne d’arrêt et vous disjonctez le disjoncteur modulaire au tableau. Vous faites ça de préférence la veille. Sinon, pour ce qui est de la vidange spontanée, vous :
  • coupez le courant et l’alimentation d’eau ;
  • ouvrez un robinet d’eau chaude dans la maison pour casser la pression ;
  • ouvrez le robinet de purge situé sur le groupe de sécurité ;
  • attendez environ 1h30 que le chauffe-eau se vidange, l’eau s’écoule depuis le groupe et par le siphon jusqu’au réseau d’évacuation des eaux usées.

Etape 2 : débrancher et déposer le chauffe-eau



Un chauffe-eau électrique est alimenté par l’électricité au niveau du thermostat – le thermostat contrôle la résistance qui chauffe l’eau – accessible sous le capot en plastique situé au-dessous du ballon d’eau chaude. Pour y accéder, munissez-vous d’un tournevis d’électricien, vérifiez que le courant soit bien coupé et démontez le capot et débranchez le thermostat (fil de masse, fil neutre et phase).

Lorsque la vidange est finie, vous pouvez démonter le groupe de sécurité (côté alimentation réseau) et le siphon, dévissez la sortie eau chaude et éventuellement les accessoires de votre ballon – réducteur de pression, vase d’expansion, raccords diélectriques, mitigeur thermostatique.

Attention à ne pas vous brûler si vous avez vidangé votre chauffe-eau de manière spontanée, de l’eau chaude peut se trouver dans les tuyaux et flexibles de raccordement. Ensuite, le chauffe-eau est simplement maintenu par une patte de fixation situé à l’arrière et un simple mouvement de translation vertical est nécessaire pour le quitter de son hébergement – en d’autres mots, vous soulevez le chauffe-eau !

Etape 3 : installer le nouveau chauffe-eau

Dans le cadre d’un remplacement, rien à signaler ! Il suffit d’installer en lieu et place le nouveau ballon d’eau chaude de la même manière que vous avez enlevé l’ancien. Faites-vous aider pour la pose du ballon, même s’il n’est pas très lourd, le chauffe-eau est encombrant et faire coïncider la fixation de la cuve aux goujons n’est pas toujours évident.

Dans le cadre d’une installation neuve, vous devez vous assurer de plusieurs points :
  • disposer d’une alimentation électrique via une sortie de câble ;
  • avoir accès à l’évacuation des eaux usées pour y relier le siphon du groupe de sécurité ;
  • disposer d’une alimentation d’eau froide avec une vanne d’arrêt ;
  • avoir le début du réseau d’eau chaude qui va desservir lavabo, évier et douche ;
  • disposer de suffisamment d’espace en comptant une marge de 20 cm autour de la cuve du chauffe-eau et installer le chauffe-eau avec un mètre, un niveau à bulle et le gabarit fourni – utilisez une perceuse en mode percussion pour le perçage des matériaux durs ;
  • avoir un mur de soutien capable de supporter la charge du ballon rempli d’eau et le cas échéant, munir votre chauffe-eau d’un trépied pour une installation verticale. Les chevilles de fixation sont obligatoirement adaptées au support.

Etape 4 : raccorder le chauffe-eau électrique


Relier au réseau hydraulique et électrique un chauffe-eau à accumulation est facile à condition de respecter un minimum de consignes. Lorsque votre ballon est fixé (laissez du jeu avant de bloquer définitivement les écrous), commencez par brancher le réseau hydraulique puis l’électrique et reliez en fonction de votre installation :
  • le réducteur de pression – nécessaire si la pression dépasse 3 bars (B) ;
  • le vase d’expansion – permet de récupérer les 3 % d’eau chaude dilatée ;
  • les raccords diélectriques – pour une meilleure protection contre la corrosion ;
  • le mitigeur thermostatique – permet de réguler la température de sortie de l’eau chaude ;
  • le groupe de sécurité choisi selon les besoins de l’installation et la qualité de l’eau ;
  • le siphon du groupe au réseau d’évacuation ;
  • l’arrivée d’eau froide au ballon – collerette bleue ;
  • la sortie d’eau chaude du chauffe-eau – collerette rouge ;
  • le fil de masse/fil de terre sur la carcasse du ballon – fil vert et jaune ;
  • le fil d’alimentation – la phase est marron ou rouge ;
  • le fil neutre de couleur bleue.
Lorsque tout est branché, réglez la température de consigne à partir du thermostat en actionnant la molette de réglage. Il est impératif que tous les raccords d’eau soient réalisés avec de la filasse et de la pâte d’étanchéité – excepté le raccord à compression du siphon du groupe de sécurité. Les raccords à vis femelle reçoivent un joint fibre indispensable pour une bonne étanchéité.

Etape 5 : mise en service du chauffe-eau à accumulation

La mise en service du chauffe-eau peut s’effectuer lorsque :
  • la connexion électrique est conforme ;
  • la température de consigne est renseignée sur le thermostat ;
  • vous avez remonté le capot en plastique situé au-dessous du ballon;
  • tous les raccords hydrauliques sont réalisés avec un joint filasse et bloqués ;
  • vous avez bloqué les écrous de fixation du chauffe-eau ;
  • le mitigeur thermostatique est réglé à la bonne température ;
  • le siphon du groupe de sécurité est relié à l’évacuation.
Si tout est correctement monté et conformément aux préconisations constructeur, vous pouvez ouvrir l’alimentation d’eau et le robinet du groupe de sécurité et réenclenchez le courant. Comptez environ 5 heures pour bénéficier d’eau chaude si vous disposez d’un chauffe-eau d’un volume de 100 l.

Conseil d’installation

Pensez à coupler l’installation de votre chauffe-eau avec un module heure creuse/heure pleine pour alléger votre facture d’électricité. Veillez également à assurer un entretien mensuel (purge de quelques litres pour libérer les sédiments) et annuel (détartrage du chauffe-eau) pour allonger la durée de vie du chauffe-eau et limiter les pannes !

Les 6 meilleurs guides pour dépanner son chauffe-eau électriques

  1. Comment choisir un chauffe-eau électrique à accumulation
  2. Qu’est-ce qu’un kit de raccordement pour chauffe-eau à accumulation
  3. Comment choisir un groupe de sécurité pour chauffe-eau
  4. Comment choisir un thermostat de chauffe-eau électrique
  5. Comment choisir la résistance d’un chauffe-eau électrique
  6. Comment choisir une anode chauffe-eau électrique

Les 11 meilleurs guides pour entretenir son chauffe-eau électrique à accumulation

  1. Comment changer son groupe de sécurité
  2. Comment entretenir son chauffe-eau à accumulation
  3. Guide anti-panne du chauffe-eau électrique
  4. Comment détartrer un chauffe-eau
  5. Comment changer le thermostat d'un chauffe-eau
  6. Comment déposer un chauffe-eau
  7. Comment purger un chauffe-eau
  8. Comment fixer un chauffe-eau
  9. Comment raccorder un chauffe-eau électrique
  10. Comment vidanger un chauffe-eau électrique
  11. Comment réarmer son chauffe-eau électrique

Le Top 3 des guides sur la production d'eau chaude sanitaire

  1. Comment choisir son chauffe-eau gaz
  2. Comment choisir son chauffe-eau thermodynamique
  3. Comment choisir son chauffe-eau solaire
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide