Comment brancher une prise électrique ?

Comment brancher une prise électrique ?

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

12 guides

La prise électrique est un appareil indispensable dans notre vie quotidienne. Il est important de savoir la raccorder correctement afin qu’elle remplisse parfaitement son rôle : brancher en sécurité les appareils électriques de votre logement. Etape par étape, pour bien brancher une prise électrique, suivez le guide !

Caractéristiques importantes

  • Connaître la norme concernant les règles d’installation pour les prises d’un logement
  • Connaître les critères de choix d’une prise de courant
  • Brancher une prise de courant simple ou multiple
  • Brancher une prise de courant commandée
Voir les prises de courant complète !

Les principaux cas d'installation d'une prise électrique


Les principaux cas d'installation d'une prise électrique

L’installation électrique d’un logement est évolutive : agrandissement de la maison, changement d’affectation ou ajout d’une pièce, besoin d’alimenter un nouvel appareil électroménager. L’implantation et le nombre de prises électriques suivent naturellement cette évolution. Il est donc important de savoir déplacer, ajouter et donc brancher une prise électrique.

Cette opération, simple techniquement au demeurant, demande cependant à être réalisée conformément aux normes en vigueur et aux règles de l’art car qui dit « électricité » dit « danger » si l’installation n’est pas sécurisée. Avant toute opération, penser à couper le disjoncteur général situé généralement à côté du compteur EDF afin de supprimer tout risque électrique.

Étapes de réalisation

  1. Connaître la norme concernant les règles d’installation pour les prises d’un logement
  2. Connaître les critères de choix d’une prise de courant
  3. Brancher une prise de courant simple ou multiple
  4. Brancher une prise de courant commandée

Comment brancher une prise électrique: les gestes en vidéo

1. Connaître la norme concernant les règles d’installation pour les prises d’un logement

L’amendement A5 de la norme NF C 15-100 fixe les règles d’installation suivantes :

1. Nombre de socles de prises 16A 2P+T par pièce du logement :

Séjour < 28 m²

1 par tranche de 4 m², avec un minimum

de 5 prises réparties en périphérie

Séjour >28 m² à définir avec le maître d’ouvrage, avec un

minimum de 7 prises réparties en périphérie

Chambre

3 répartis en périphérie

Cuisine

6 alimentés par un circuit dédié en conducteur 2,5 mm², dont 4 au-dessus du plan de travail

Autres pièces > 4 m²

(hors WC)

1

Décompte : 1 prise 2P+T = 1 socle, qu’elle soit en simple poste ou en multiposte.

2. Nombre de circuits spécialisés (un disjoncteur 20 A alimente une seule prise) : 3 prises 16 A et une alimentation 32A (sortie de câble).

3. Circuit électrique d’alimentation :

Disjoncteur

Section des fils

Nombre de prises maxi

16 A maxi

1,5 mm²

8

20 A maxi

2,5 mm²

12

Conseil : préférez les circuits en 1,5 mm²,  car ils sont plus faciles à mettre en œuvre.

Les fixations par griffes sont interdites.

4. Indice de protection IP: IPx4 minimum pour la salle de bains à placer hors volume

2. Connaître les critères de choix d’une prise de courant


2. Connaître les critères de choix d’une prise de courant

Il existe 2 familles de prises de courant :

  1. Prise de courant pour montage en saillie : elle se compose généralement d’un seul article, elle est surtout utilisée en rénovation ;
  2. Prise de courant pour montage encastré : elle se compose généralement de plusieurs parties :
  • un support universel ;
  • un mécanisme ;
  • un enjoliveur (appelé aussi doigt) ;
  • une plaque.

Les prises encastrées offrent beaucoup plus de choix en terme d’esthétique (couleur, motif, forme, matière).

Il existe des blocs avec un ou plusieurs socles de prises (jusqu’à 4 socles sur un bloc de prises). Pour les blocs multiprises, les prises peuvent être précâblées, ce qui présente l’avantage de ne pas avoir à réaliser des ponts électriques en fil. Cette opération peut se révéler fastidieuse avec du fil de section 2,5 mm².

Voir le catalogue ManoMano
Fil de section 2,5 mm²

3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Il faut tout d’abord amener 3 fils électriques de section 1,5 mm² ou 2,5 mm² (cf. chapitre 1) dans la boîte d’encastrement pour une prise encastrée (sous gaine ICTA Ø20 mm) ou dans le socle pour une prise en montage saillie (sous moulure ou, pour les pièces annexes, en tube IRL Ø20 mm) :

  • le conducteur neutre obligatoirement bleu clair ;
  • le conducteur de phase généralement rouge ou noir ;
  • le conducteur de protection électrique (couramment appelé « terre ») obligatoirement vert/jaune.

Pour brancher la prise électrique, il faut procéder comme suit :


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Déclencher le disjoncteur général EDF ou déclencher le disjoncteur divisionnaire identifié à la prise électrique sur laquelle vous allez intervenir. 


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Couper la gaine ICTA au ras de la boîte d’encastrement (si montage encastré).


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Couper successivement les 3 conducteurs en laissant une longueur d’environ 75 mm.

Dénuder successivement les 3 conducteurs à environ 12 mm du bout du fil.


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Raccorder le fil de phase rouge sur la borne rouge ou/et repérée « L » en enfonçant simplement le fil dans la borne si c’est une borne à raccordement automatique ou en serrant la vis si borne à visser. Procéder de façon identique pour raccorder respectivement le fil neutre bleu clair sur la borne bleue ou/et repérée « N » et le fil de protection électrique vert/jaune sur la borne verte.


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Revisser la prise sur son socle ou dans le boitier d'encastrement.


3. Brancher une prise électrique simple ou multiple

Remettre l’enjoliveur de la plaque de la prise électrique.

Bon à savoir 

  • Vous pouvez également utiliser du câble électrique 3G1,5 mm² ou 3G2,5 mm², dans ce cas raccorder le conducteur marron (selon le câble utilisé) sur la borne rouge ou/et repérée « L », et les fils bleu clair et vert jaune comme expliqué ci-dessus.
  • Si le câble chemine sous vide de construction, il faut le passer dans une gaine de façon à pouvoir le remplacer le cas échéant.
  • Vous pouvez brancher 2 fils par borne, ce qui permet aisément d’alimenter une autre prise, c’est un montage dit « en parallèle ».
  • S’il s’agit d’une prise multiple non précâblée, il convient de réaliser des « ponts » électriques en coupant des bouts de fil de même couleur et de même section pour alimenter les autres prises du bloc : ponter ainsi chaque borne phase, neutre, terre avec du fil respectivement rouge, bleu, vert/jaune.

4. Brancher une prise commandée


4. Brancher une prise commandée

Une prise commandée sert à alimenter exclusivement un appareil d’éclairage, habituellement une lampe de chevet ou un lampadaire. Elle peut être identique à une prise classique.  Cependant, afin d’éviter de brancher un appareil autre que d’éclairage sur la prise commandée, il est conseillé d’utiliser des prises à détrompage (de couleur rouge). Elle est habituellement alimentée via un interrupteur simple allumage ou va-et-vient.

Dans ce cas, les 3 fils à raccorder sur la prise sont :

  • le conducteur neutre obligatoirement bleu clair ;
  • le conducteur de « retour lampe » généralement marron, orange, ou violet qui vient de l’interrupteur ;
  • le conducteur de protection électrique (couramment appelé « terre ») obligatoirement vert/jaune.

La section des fils est 1,5 mm² car il s’agit alors d’un circuit d’éclairage.

Après avoir déclenché le disjoncteur général EDF, la procédure de branchement est similaire à celle décrite pour une prise de courant classique, si ce n’est que c’est le conducteur de « retour lampe » qui est à raccorder sur la borne rouge ou/et repérée « L ».

Ce qu'il faut prévoir pour brancher une prise électrique

Savoir-faire


null

Les gestes techniques sont simples : dégainer un câble électrique, couper et dénuder un conducteur électrique, raccorder un conducteur sur une borne à visser ou automatique. Il est nécessaire cependant qu’ils soient bien réalisés afin notamment d’éviter d’inverser des fils ce qui peut rendre dangereux des appareils métalliques (classe 1) ou engendrer un faux contact qui peut occasionner un échauffement voire un incendie dans les cas extrêmes (1/3 des incendies sont d’origine électrique).

Temps de réalisation


null

30 minutes

Nombre de personnes conseillé


null

1 personne

Outils et consommables


null
  • Socle de prise de courant 16A 2P+T (2 Pôles + Terre) simple ou multiple, montage en saillie ou encastré, à détrompage pour une prise commandée.
  • Fil électrique H07VU 2,5 mm² ou/et 1,5 mm² de couleur rouge, bleu, vert/jaune
  • Gaine encastrée ICTA diamètre 20 mm
  • Boîte d’encastrement de profondeur 50 mm
  • Moulure électrique (20 x 12,5 mm environ) avec fixations
  • Câble électrique U1000R2V 3G1,5 mm², 3G2,5 mm²
  • Tube rigide IRL diamètre 20 mm avec fixations
  • Boîte de dérivation montage saillie 80 x 80
  • Bornes de raccordement automatique
  • Jeu de tournevis
  • Pince coupante
  • Pince à dénuder
  • Pince à bec long
  • Coupe câbles
  • Outil à dénuder les câbles électriques

Equipements de protection individuelle


null

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir les prises de courant complète !

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne, 12 guides

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Technicien supérieur en électrotechnique depuis bientôt 35 ans, j’ai toujours travaillé dans le domaine de l’électricité. J’ai tout d’abord exercé pendant 10 ans le métier de projeteur au sein d’une grande entreprise d’équipement électrique. J’ai ensuite évolué vers le métier de formateur pour adulte, toujours dans la même spécialité ; j’ai notamment mis en place et animé des formations qualifiantes d’électricien et de dessinateur. Je maîtrise les normes électriques les plus usuelles notamment la NF C 15-100 qui règlemente les installations électriques basse tension (jusqu’à 1000 V) et qui est considérée comme « la bible » des électriciens. J’anime également des formations sur le risque électrique ; je suis particulièrement sensibilisé à la protection des personnes et des biens. Le bricolage est un de mes loisirs favoris, j’ai notamment refait intégralement l’installation électrique d’une maison de montagne. C’est tout naturellement et avec plaisir que je souhaite faire partager mes connaissances en rédigeant des guides techniques pour ManoMano.

Les produits liés à ce guide