Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Climatiseur mobile silencieux : la clim sans bruit

Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

96 guides
Si la climatisation mobile permet de faire baisser la température, on lui reproche souvent son niveau sonore. Alors quel modèle ou option choisir pour vivre et dormir sur ses deux oreilles avec son climatiseur ? Et quelles astuces permettent de réduire encore les décibels. Toutes nos explications.

Caractéristiques importantes

  • Performances de rafraîchissement
  • Nuisance sonore
  • Consommation électrique
  • Conditions d’installation

Prix

de 62,00 € à 4 799,00 €

Climatiseur mobile silencieux : du plus mauvais au meilleur élève

Si le bruit est inévitable lorsqu’on utilise un tel appareil, bien des progrès ont été faits ces dernières années en matière d’isolation phonique, limitant ainsi le nombre de décibels. Mais selon les types de climatiseurs, tous n’auront pas le même niveau sonore.

Climatiseur mobile monobloc : des performances que l'on retrouve dans les décibels


Le climatiseur mobile monobloc
est, comme son nom l’indique, composé d’un seul bloc. S’il est le plus simple et le moins cher des climatiseurs, c’est aussi le plus mauvais élève en matière de décibels (dB). Son niveau sonore est le plus souvent compris entre 50 et 70 dB, soit l’équivalent d’un restaurant plutôt calme pour le premier, d’une rue à gros trafic pour le second.
Sachant qu’à partir de 50 dB le bruit devient gênant et peut, pour une exposition prolongée à un niveau sonore de 65 -70 dB, entraîner des effets physiologiques néfastes.

Climatiseur mobile split : jusqu'à moins de 30 dB


Le climatiseur mobile split
est quant à lui composé de deux unités reliées par des gaines flexibles : l’unité extérieur contenant le compresseur, le condenseur et le détendeur, l’unité intérieure contenant l’évaporateur. Si ce type de climatiseur mobile est plus onéreux, c’est aussi le plus silencieux, le moteur étant situé en dehors de l’habitation, ce qui peut par contre déplaire au voisinage.

Avec le climatiseur mobile split, le niveau sonore dans la pièce se situe en moyenne entre 30 (voire moins) et 40 dB, soit l’équivalent du bruissement des feuilles d’un arbre pour le premier, d’un bureau calme pour le second. Il est ainsi considéré comme silencieux.

Le rafraîchisseur d'air : un niveau sonore de ventilateur 

Le rafraîchisseur d’air, parfois appelé à tort climatiseur mobile sans évacuation, ne climatise pas mais rafraîchit l’air. Doté d’un réservoir d’eau (et parfois de glaçons), il aspire en effet l’air chaud de la pièce, qui traverse son filtre humide, s’évapore et libère de l’air froid.

Son niveau sonore, équivalent à celui d’un ventilateur, se situe en moyenne entre 45 et 55 dB, soit l’équivalent d’un lave-vaisselle peu bruyant pour le premier, d’une salle de classe calme pour le second.

L’option silence et le label Eurovent des climatiseurs

Climatiseur silent et climatiseur sleep : pour dormir tranquille

L’option silence, également appelée « silent » ou « sleep », consiste à réduire progressivement la puissance du climatiseur. Si la chaleur augmente proportionnellement, le bruit décroît d’autant, favorisant le sommeil. Le niveau sonore descend en effet en dessous des 20 dB (10 dB correspondant à une respiration normale, 20 dB à une conversation à voix basse) sachant que l’OMS indique qu’un niveau sonore supérieur à 40 dB peut entraîner des troubles du sommeil (durée d’endormissement, éveils nocturnes prolongés, etc.).


Climatiseur Eurovent : le silence garantit

Privilégiez également un climatiseur portant le label Eurovent, qui certifie les performances des appareils en accord avec les normes européennes et internationales.

Des astuces pour réduire encore les décibels d’une climatisation

Entre puissance, conditions d’installation, astuces de pose et entretien, il existe des solutions pour réduire encore le bruit.

Une puissance adaptée réduit les nuisances sonores


Commencez par choisir un climatiseur mobile adapté à la superficie de la pièce. Si sa puissance est sous-dimensionnée, il vous faudra en effet utiliser plus longtemps l’appareil pour une performance réduite et un bruit constant. Sur-dimensionné, le climatiseur sera également plus bruyant parce que inutilement plus puissant.

Des conditions d’installation optimales pour encore moins de bruit

Les conditions d’installation influencent également le niveau sonore. Si la gaine ou les gaines d’évacuation de l’air chaud et de l’air frais (dans le cas d’un climatiseur monobloc à double tuyau) sont glissées par une fenêtre entrouverte, celle-ci laisse également entrer le bruit extérieur. Pour y remédier, il existe des panneaux isolants à placer dans l’entrebâillement et dans lesquels a été spécifiquement ménagé un espace permettant le passage de la ou des gaines du climatiseur. Autres atouts : ils augmentent l’efficacité du refroidissement et diminuent les coûts de consommation de l’appareil.
 
Mais pour plus de silence encore, et un aspect pratique, mieux vaut si possible raccorder la ou les gaines du climatiseur à une bouche ménagée directement dans le mur. Il existe également des plaques antivibratoires ou silents blocs à disposer sous votre climatiseur pour en absorber les vibrations et ainsi réduire le bruit. Enfin, n’oubliez pas que si l’unité extérieure d’un climatiseur split ne doit être installée sous vos fenêtres, elle ne doit pas non plus être dirigée vers vos voisins. 

L'entretien garantit un niveau sonore minimal


Un bon entretien est également garant d’un niveau sonore minimal
. Pensez ainsi à nettoyer et à lubrifier régulièrement votre climatiseur mobile.

Attention également aux vis desserrées, source de nuisances sonores.

En savoir plus :  



Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 96 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent