Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Climatiseur mobile ou rafraîchisseur d’air

Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

53 guides

Vous hésitez entre un climatiseur mobile ou un rafraîchisseur d’air pour faire baisser la température ambiante ? Découvrez les caractéristiques et le fonctionnement, ainsi que les atouts et limites de l’un et de l’autre. Sans oublier les indispensables critères à prendre en compte pour être sûr de faire le bon choix.

Caractéristiques importantes

  • Performances de rafraîchissement
  • Nuisance sonore
  • Consommation électrique
  • Conditions d’installation

Prix

de 62,00 € à 4 799,00 €

L’essentiel à savoir sur le climatiseur mobile et le rafraîchisseur d’air

Le climatiseur ne produit pas de froid, mais extrait la chaleur : le fluide frigorigène qu’il contient capte en effet la chaleur de l’air intérieur puis, selon les modèles, la condense ou la rejette à l’extérieur via une gaine.

Climatiseur mobile

Le climatiseur mobile peut être monobloc ou split. Composé dans le premier cas d’un seul bloc, c’est le moins cher des climatiseurs et est idéal en climatisation d’appoint. Split, le climatiseur mobile est composé de deux unités reliées par des gaines flexibles : l’unité extérieur contenant le compresseur, le condenseur et le détendeur, l’unité intérieure contenant l’évaporateur.

Plus onéreux, le climatiseur split est aussi le plus silencieux, le moteur étant situé en dehors de l’habitation.

Rafraîchisseur d’air

Le rafraîchisseur d’air, lui, ne climatise pas mais comme son nom l’indique rafraîchit l’air. Conçu comme un ventilateur, mais doté d’un réservoir d’eau (et parfois de glaçons), cet appareil compact aspire ainsi l’air chaud de la pièce, qui traverse son filtre humide, s’évapore et libère de l’air froid.

Moins onéreux qu’un climatiseur mobile, il n’atteint pas ses performances mais peut toutefois faire baisser la température de quelques degrés.

Climatiseur mobile versus rafraîchisseur d’air

Prix et performances

Le rafraîchisseur d’air est le moins onéreux, n’utilise pas de gaz nocifs et ne nécessite qu’un minimum d’entretien. Mais il ne permet pas de régler avec précision la température de la pièce et celle-ci ne doit pas dépasser 30 m2, voire moins selon les modèles.  De plus, son autonomie dépend de la capacité de son réservoir d’eau.
 
Le climatiseur mobile est un peu plus cher et moins écologique, mais plus efficace et permet de définir une température de consigne. Pour les grandes surfaces, le climatiseur mobile split est à privilégier.

Notez également que certains climatiseurs mobiles sont réversibles : ils peuvent ainsi servir de chauffage d’appoint durant l’hiver.
 
Rafraîchisseur d’air et climatiseur mobile monobloc ne peuvent faire baisser la température que d’une seule pièce, alors que le climatiseur split peut éventuellement se doter de plusieurs unités intérieures. 

Zoom sur la consommation électrique


En termes de consommation électrique
, le rafraîchisseur d’air est peu gourmand, avec une consommation généralement inférieure à 100 watts, qui peut baisser jusqu’à 50 watts pour les appareils les plus économiques. Les climatiseurs mobiles sont quant à eux plus énergivores et il vous faudra privilégier les modèles de classe A++, A+++.

La question de l’installation


Le rafraîchisseur d’air est particulièrement simple à installer comme à utiliser, puisqu’il suffit de remplir son réservoir d’eau et de le brancher. Même chose pour le climatiseur monobloc mobile, il suffit d’ouvrir une fenêtre pour faire passer le tuyau d’évacuation d’air chaud  ou de le relier à une grille d’aération. L’installation se fait un peu plus complexe pour le climatiseur split. 

Les principaux critères de choix d’un climatiseur mobile et d’un rafraîchisseur d’air

Ces critères vous aideront non seulement à opter pour un climatiseur mobile ou un rafraîchisseur d’air, mais aussi à choisir le modèle qui vous convient.

La puissance calorifique ou de rafraîchissement

Que vous optiez pour un climatiseur mobile ou un rafraîchisseur d’air, la puissance de l’appareil doit être adaptée à la superficie de la pièce.

Pour un climatiseur mobile, on compte environ 100 Watts par m2. Pour un rafraîchisseur d’air, référez-vous tout simplement aux indications du fabricant qui mentionne la surface de la pièce pour laquelle il est conçu.

Le bruit ou nuisance sonore

Exprimé en dB (décibels), le bruit émis est un autre critère d’importance. En journée, préférez un appareil avec un niveau sonore autour de 50 dB. Pour une utilisation de nuit, ce niveau sonore ne devra idéalement pas dépasser les 40 dB, voire descendre en dessous des 20 dB avec des modèles dotés d’un programme nuit (également appelé option silence ou sleep). Sachant qu’entre climatiseur mobile monobloc et split, le premier sera le plus mauvais élève en la matière.

Le traitement de l’air


Certains appareils sont dotés d’options supplémentaires destinées à humidifier (pour les rafraîchisseur d’air) ou à déshumidifier (pour les climatiseurs mobiles) l’air ambiant. Des modèles sont également équipés de filtres (supplémentaires dans le cas des climatiseurs mobiles) pour assainir l'air frais rejeté. Les filtres au charbon actif sont particulièrement efficaces contre les mauvaises odeurs et les filtres électrostatiques contre les bactéries et poussières.
 
Avec un mode ventilation, certains climatiseurs mobiles peuvent également se transformer en ventilateur, sans rafraîchir l’air. Autre possibilité pour les deux : le mode ionisateur, qui utilise les ions négatifs pour purifier l’air.

Les autres options de confort


Le rafraîchisseur d’air peut être équipé d’une minuterie afin de programmer le démarrage et l’arrêt de l’appareil.

Une télécommande permettra de piloter un climatiseur mobile ou un rafraîchisseur d’air sans avoir à vous déplacer.

L’entretien d’un climatiseur mobile et d’un rafraîchisseur d’air

Même s’il reste simple, un entretien régulier de certains éléments du rafraîchisseur d’air est indispensable. Le tampon humidificateur est à nettoyer environ une fois par mois en fonction de la dureté de votre eau. Le filtre à air doit quant à lui être régulièrement dépoussiéré et au besoin changé. Le réservoir est aussi à nettoyer régulièrement.
 
Du côté du climatiseur mobile, un entretien régulier s’impose également. Il est ainsi impératif de nettoyer les filtres à air et au besoin de les changer. La cassette récupératrice d’eau doit être vidée régulièrement et le ventilateur dépoussiéré.

Attention, dans le cas d’un climatiseur mobile split, il vous faudra entretenir l’unité intérieure comme l’unité extérieure, ce qui peut s’avérer plus complexe.

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 53 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent