Bois exotique ou bois européen : focus sur les labels écologiques

Bois exotique ou bois européen : focus sur les labels écologiques

Sébastien, Rédacteur en chef

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef

355 guides

Les terrasses en bois exotique et les salons de jardin en bois tropical ont du succès mais souvent au détriment de l’environnement. Bien que des labels écologiques comme PEFC ou FSC garantissent des bois issus de forêts gérées durablement, l’impact carbone de leur importation est non négligeable.

Caractéristiques importantes

  • L'impact écologique
  • L'importation du bois exotique en chiffres
  • Les principaux labels
  • Les bois conseillés et déconseillés
Voir les bois !

Importation de bois exotique : un sujet qui fait débat

Outre d’être un matériau de construction, le bois est utilisé dans de nombreux produits de l’habitat. Parquet, meubles d’intérieur, lames de terrasse et caillebotis, salons de jardin… le bois a le vent en poupe et les essences tropicales sont devenues incontournables. Mais quid de l’exploitation ?

La France s’illustre comme mauvais élève…


Importation de bois exotique : un sujet qui fait débat

En France, entre 1998 et 2000, la part de marché des parquets en bois tropicaux gagne 3 % pour atteindre la barre des 10 % (source Bois Mag, octobre 2001). En 2005, l’hexagone s’illustre comme le premier importateur européen en important 4.7 millions de m3 par an dont 1.7 millions de m3 des forêts tropicales et 3 millions de m3 des forêts de Russie et du Canada.

Depuis, le commerce mondial des bois tropicaux ne cesse de progresser. L’Union européenne représente en valeur un tiers des importations mondiales d’essences tropicales et la France est le plus gros importateur européen et le 2ème mondial après la Chine pour les bois en provenance d’Afrique. A l’échelle de l’UE et d’après la Fédération Européenne du Parquet (FEP), les parquets en bois tropical arrivent à la 3ème place derrière les essences européennes.

Dans un rapport de 2018 d’une trentaine de pages, l’ONG Greenpeace épingle la France pour importation illégale de bois tropical en provenance d’Amazonie (bois d’Ipé). Selon l’Organisation Non Gouvernementale, les forestiers frauduleux n'hésitent pas à pénétrer toujours plus profond dans la forêt amazonienne pour récolter le bois précieux vendu jusqu’à 2000 € le m3. Les conséquences environnementales et humaines de ces crimes sont désastreuses, et se traduisent par des violences envers les populations locales, la destruction de la biodiversité, l’ouverture de routes illégales…

Bois exotique ou essence locale : une question de bon sens


Bois exotique ou essence locale : une question de bon sens

Acheter du bois exotique comme matériau de construction ou comme composant de meuble a forcément un impact carbone supérieur à celui d’un bois européen. Comme tout produit de consommation, favoriser les circuits courts et les produits locaux est préférable à l’importation.

Choisir un bois issu de production française ou mieux, une essence de bois régionale est une manière simple et efficace de réduire l’impact écologique lié au transport et permet de favoriser l’économie locale. Le cas échéant, choisir un bois européen labellisé et certifié issu de forêts gérées durablement reste préférable à un bois exotique affrété par voie maritime.

Au-delà de l’essence, il convient d’être vigilant également au lieu de traitement du bois. Certains producteurs distributeurs n’hésitent pas, pour des raisons de réduction des coûts, à faire traiter les bois en Chine ou dans un pays où la prestation est bon marché…

Les principaux labels écologiques des bois

Les labels PEFC et FSC


Les principaux labels écologiques des bois

Deux principaux labels sont reconnus par les professionnels du bois en France et au niveau mondial, les labels PEFC et FSC. Ces certifications s’appuient sur l’éco-gestion des forêts et garantissent :

  • la replantation des arbres coupés ;
  • l’équilibre des écosystèmes, la protection de la flore, de la faune et des sols ;
  • le respect des populations locales et aborigènes vivant dans les forêts exploitées ;
  • le respect des conditions de travail des ouvriers.

La forêt dont est originaire le bois doit également être certifiée tout comme chaque maillon de la chaîne d’exploitation et de fabrication.

Autres labels et certifications régionales

D’autres labels, complémentaires aux labels FSC et PEFC, garantissent des modes de production plus écologiques et responsables :

  • NaturePlus ;
  • NF environnement ;
  • Eco Label européen.

Outre les labels écologiques européens et nationaux, des certifications locales et/ou régionales participent à identifier les bois issus d’une production respectueuse de l’environnement. Se renseigner auprès des Groupements de sylviculteurs de la région ou de l’Office National des Forêts (ONF).

Les mentions écologiques sans crédit

A savoir que les mentions du type « Bois provenant d’une forêt gérée de manière durable et responsable. », « Bois exploité dans le respect de l’environnement. » ou encore « Bois issu d’une plantation raisonnée. » n’ont aucun crédit et ne garantissent pas que le bois est issu d'une forêt gérée durablement. Dans la grande majorité des cas, ces mentions relèvent davantage du marketing que de l’engagement écologique du distributeur.

Label FSC : Forest Stewardship Council

La Forest Stewardship Council (FSC), ou Conseil de bonne gestion des forêts, est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) indépendante bénéficiant du soutien de Greenpeace et WWF. Le label éponyme réunit 7 % des forêts du globe soit quelques 117 millions d’hectares et réunit 18 000 entreprises.


Label FSC

Le label FSC garantit un bois issu de forêts gérées durablement, dans le respect de la biodiversité, des populations autochtones, des conditions de travail des ouvriers et le contrôle de l’activité forestière. Tout bois certifié reçoit l’application du label FSC ainsi que le nom du certificateur.

Label PEFC : Program of the Endorsement of Forest Certification

Le Program of the Endorsement of Forest Certification (PEFC), ou Programme de reconnaissance des certifications forestières, a été fondé en 1999 et garantit la gestion durable de la forêt dans toutes ses dimensions : environnementale, sociétale et économique dans 51 pays. Quelques 70 000 propriétaires forestiers et 3000 entreprises en France sont impliqués. L’organisation est présente dans quelques 40 pays et couvre plus de 318 millions hectares de forêts certifiées.


Label PEFC

Le label PEFC atteste que tous les acteurs intervenants depuis l’exploitation à la fabrication et commercialisation du produit en bois ont appliqué les règles de gestion durable et de traçabilité. Tout produit certifié est accompagné du logo PEFC et du numéro de droit d’usage propre à chaque acteur.

NaturePlus : le label entre santé en environnement


Label NaturePlus

NaturePlus est un éco-label allemand créé en 2001, géré par l’association internationale éponyme promouvant la protection de la santé et de l'environnement dans le secteur de la construction.

Le label repose sur des exigences de qualité et des critères sanitaires et des normes de protection interdisant par exemple, l’ajout de produits contenant des Composés Organiques Volatils (COV) nocifs pour la santé.

NF environnement : la normalisation Afnor


Label NFenvironnement

Le Label NF environnement, créé en 1991, est géré par l’Association française de normalisation (Afnor), fondation d’utilité publique chargée de la normalisation.

La certification, dont le contrôle est effectué par des organismes indépendants, garantit un mode de production plus écologique visant à réduire les impacts environnementaux du produit mais aussi de son emballage.

Ecolabel européen : réduire l'impact de la consommation


Ecolabel européen : réduire l'impact de la consommation

Créé en 1992 par la Commission européenne, l’Écolabel européen est un label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne qui permet aux consommateurs d’identifier les produits ayant un impact moindre sur l’environnement.

L’Écolabel a pour objectif de réduire les impacts de la consommation et de la production sur l’environnement, le climat, les ressources naturelles et la santé.

Quel bois choisir pour réduire son impact écologique

Bois certifié à privilégier

Bois non certifié mais dont l’exploitation est raisonnée

A acheter avec précaution

FSC Amarante

Fruitiers

Frêne (Europe de l’Ouest)

Épicéa/sapin (Europe de l’Ouest)

FSC Balsa

Erable (Europe de l’Ouest)

Cerisier (sauvage, Europe de l’Ouest)

Pin (Europe de l’Ouest)

FSC Bouleau

Hêtre (Europe de l’Ouest)

Noyer (sauvage, Europe de l’Ouest)

Mélèze (Europe de l’Ouest)

FSC Chêne

Chêne (Europe de l’Ouest)

Peuplier (Europe de l’Ouest)

FSC Cumaru

Robinier faux acacia (Europe de l’Ouest, Am. du Nord)

FSC Epicéa

Érable (Amérique du Nord)

FSC Erable

Cerisier (sauvage, Amérique du Nord)

FSC Frêne

Noyer (sauvage, Amérique du Nord)

FSC Hêtre

Érable (Europe de l’Est)

FSC Ipé

Hêtre (Europe du Nord/Est)

FSC Jatoba

Chêne (Europe de l’Est)

FSC Maçaranduba

Frêne (Europe de l’Est)

FSC Mélèze

Cerisier (sauvage, Europe de l’Est)

FSC Méranti

Noyer (sauvage, Europe de l’Est)

FSC Muiracatiara

Bouleau (Europe du Nord/Est)

FSC Pin

Mélèze (Europe du Nord/Est)

FSC Sapin

Bambou (sauvage, Asie)

FSC Sucupira

Eucalyptus (mondial)

Palissandre ou bois de rose ; malgré sa vulnérabilité, le palissandre d’Asie (Dalbergia latifolia) est encore exploité

Les essences de bois à ne pas acheter

Provenance

Essence de bois

Afrique

Wawa

Abachi, samba, obeche

Afrormosia

Ayous

Limba

Doussié

Niangon

Okoumé

Sapelli

Sipo

Wengé

Zingana

Afrormosia (Pericopsis elata)

Moabi (Baillonella toxisperma)

Asie

Hévéa

Keruing

Merbau

Méranti

Ramin

Teck (Tectona grandis)

Europe du Nord/Est

Épicéa / sapin

Pin

Amérique du Sud

Palissandre du Brésil ou bois de rose (Dalbergia nigra)

Balsa

Jatoba

Acajou d’Amérique

Source Guide d’achat bois sur consoGlobe encyclo-ecolo.com

Les alternatives au bois exotique


Les alternatives au bois exotique

L’import des produits en bois exotique est de plus en plus décrié par les consommateurs s’inscrivant dans une démarche d’éco-responsabilité. Comme explicité plus haut (cf Bois exotique ou essence locale : une question de bon sens), qui veut réduire son impact carbone révise ses envies et consomme autrement.

Privilégier les circuits courts, choisir une essence locale, opter d’acheter du bois de seconde main ou de récupération sont autant d’alternatives pour réduire son empreinte écologique. Si pour certains le bois composite apparait comme un substituant, rappelons que son procédé de fabrication n’est ni vert ni durable et que son impact carbone n’a rien à envier.

Si vous voulez véritablement vous inscrire dans une démarche verte, oubliez votre projet terrasse en bois d'Ipé et laissez pousser l’herbe ou semer un mélange fleuri.

En savoir davantage pour consommer plus responsable

Ci-dessous une sélection de cinq articles s'inscrivant dans l'éco-responsabilité et le développement durable.


alt

Voir les bois !

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef, 355 guides

Sébastien, Rédacteur en chef

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. Le métier m’a plu et au fil des années, j’ai accumulé les expériences dans plusieurs Grandes Surfaces de Bricolage. Entre deux magasins, je poursuivais mon apprentissage et travaillais en serrurerie, couverture, imprimerie ou dans le secteur industriel pour des sociétés de traitement de surface, de fabrication de vases d’expansion... L’envie de transmettre m’a ensuite conduit à me former au métier d'enseignant de Français Langue Étrangère, puis j’ai commencé d’écrire des articles de voyage, puis de bricolage pour monEchelle.fr. Aujourd’hui Rédacteur en chef de la section Conseil technique de ManoMano, j’ai le plaisir de travailler avec une communauté de vrais experts dont un jardinier hors pairs, un soudeur émérite, un plombier passionné et encore beaucoup d’autres. Restituer un conseil impartial est ce que nous faisons de mieux, et ce que nous continuerons de faire pour vous.