Bien planter un massif de fleurs

Bien planter  un massif de fleurs
Chapitres :
Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

120 guides
Un jardin réussi, c'est avant tout de superbes massifs floraux. Vous pouvez copier dans un premier temps des modèles qui existent déjà, mais si vous souhaitez donner libre cours à votre propre créativité et varier les compositions à l'infini, ces conseils vous seront très utiles pour réussir un massif de fleurs.

Caractéristiques importantes

  • Type de massif
  • Période de plantation
  • Fleurs et arbustes

Les différents types de massifs


Le massif est d'
une conception plus libre qu'une plate-bande. Il a souvent un tracé courbe, il peut être en relief, et porter des arbustes plus imposants, pouvant servir d'écran de fond.
Il est parfois installé à l'avant-plan d'une haie ou  d'un  mur afin de mettre en valeur les qualités ornementales des plantes qui le composent (« mixed-border » des Anglais) ; mais il peut tout aussi bien former un îlot sur une pelouse et donc visible de toutes parts (c’est son principal attrait). Dans ce cas, les plantes les plus hautes seront placées au centre (arbres ou petits arbres, grandes graminées). Une petite construction (pergola) supportant des grimpantes, peut aussi apporter du relief à l'ensemble.
La difficulté dans la réalisation d'un massif réside dans la nécessité de faire cohabiter des plantes très diverses : vivaces, bisannuelles, annuelles, bulbeuses, arbustes, grimpantes.

Quand planter un massif


Suivant le type de végétaux choisi,
la meilleure époque pour installer les plantes sera l'automne ou le printemps.
Commencez en automne en plantant les arbustes, les vivaces rustiques, les bisannuelles (pensées, pâquerettes, myosotis...) et les bulbes à floraison printanière. Plantez ces derniers en groupes assez serrés ; ils constitueront de belles touffes densément fleuries au milieu des vivaces  ou au pied des arbustes.
Au printemps suivant, plantez les plantes annuelles, les plantes gélives et les bulbes à floraison estivale.

Comment planter un massif

Ne plantez dans un même massif que des plantes qui ont des besoins culturaux similaires ou peu différents.

Préparation du terrain


Quelques semaines  avant la plantation, préparez le terrain. Bêchez, enlevez les mauvaises herbes, ainsi que leurs racines (liseron, chardon), les cailloux.
Si vous avez choisi de donner à votre massif un contour sinueux, délimitez-le avec un tuyau d'arrosage.
La pose de dalles plates (pavé de jardin) placées discrètement par endroits et disposées en « pas japonais » facilitera les pratiques culturales : désherbage, plantation de remplacement. Installez-les de préférence avant la plantation.

Plantation des végétaux


Plantez d'abord les grandes espèces en commençant toujours par le fond du massif et  en progressant vers la bordure. S'il s'agit d'un massif au milieu d'une pelouse, procédez du centre vers le bord.
Faites tremper les mottes des plantes en conteneur ou en godet pendant 20 mn.
Pendant ce temps, creusez les trous de plantation, d'une taille double de celle de la motte. Respectez les distances de plantation préconisées pour chacune des espèces : les espaces un peu trop vides la première année seront vite comblés.
Placez chaque plante dans le trou prévu et comblez le vide autour de chaque motte avec la terre mélangée à du compost pour moitié environ.
Tassez bien la terre autour du plant et arrosez abondamment.
Si votre terrain est suffisamment fertile, il est inutile d'apporter des fertilisants dans l'immédiat. Vous pourrez par la suite chaque printemps apporter un engrais organique constitué par exemple d'un mélange de corne torréfiée et de poudre d'os.

Paillage


Le paillage est particulièrement important juste après la plantation.
Il limitera les besoins en arrosage et le désherbage ; s'il est d'origine organique, il contribuera à enrichir le sol en éléments nutritifs.
Les paillages d'écorce ou minéral (gravier, ardoise...) sont les plus adaptées aux massifs et plates bandes.  

7 conseils sur le choix des plantes d’un massif


  1. Composez votre massif avec des végétaux qui fleurissent à des périodes différentes, pour profiter de l'effet décoratif pendant une plus grande période de l'année.
  2. Prévoyez un tiers des espèces à feuillage persistant et diversement coloré.
  3. Adaptez la taille des fleurs à celle de votre massif ; évitez les trop grosses fleurs dans un petit jardin.
  4. Des plantes tapissantes qui débordent sur une allée ou une pelouse, évitent trop de raideur à un massif.
  5. Dans le doute des couleurs à adopter, optez pour les fleurs blanches : elles  tempèrent les tons violets des autres fleurs.
  6. Il est intéressant de choisir un thème floral dans les couleurs, par exemple un camaïeu de rose et violet, un massif dans les tons bleus....
  7. Pour la fin de saison et l'hiver, pensez aux asters et aux chrysanthèmes, ainsi qu'aux arbustes à rameaux décoratifs (saules, cornouillers, bambous...)
Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 120 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.

 

Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.

 

J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide