Agility : un sport canin plein d’entrain !

Agility : un sport canin plein d’entrain !

Pauline, Rédactrice, Essones

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones

170 guides

Plus de 800 licenciés et environ 500 concours par an et de nombreux championnats, l’agility est devenue une pratique sportive canine répandue sur le territoire national. La France possède d’ailleurs son équipe de France d’agility ! Découvrez ce sport canin et les bienfaits à pratiquer cette activité avec votre chien.

Caractéristiques importantes

  • Le règlement et les conditions
  • Les parcours et les obstacles
  • Les bienfaits pour le chien
  • Les structures où pratiquer
  • La Street agility
Découvrez nos agility !

Qu’est-ce que l’agility


alt

L’Agility, agilité en anglais, est un sport canin qui a vu le jour en 1998 en France (créée en 1977 en Angleterre par John Varley). Conçue pour augmenter les possibilités d’activités avec son chien et offrir de la détente à nos amis les bêtes, cette discipline canine propose au chien et à son maître d’évoluer dans des parcours d’obstacles.

En tant que véritable jeu d’adresse, l’agility demande de la rapidité, un travail d’obéissance, et surtout une belle complicité entre le chien et son maître.

Le principe de l’agility est simple : faire le parcours d’obstacles défini par les juges le plus vite possible avec le moins de pénalités possibles, le tout sans laisse. Maître et chien courent ensemble sur le terrain pour passer les agrès et arriver en tête du classement.

L’agility est ouverte à tous :

  • À tous les types d’humains (jeunes et moins jeunes, voire même en fauteuil roulant).
  • À tous les types de chiens (petits et grands).

Par contre, seuls les chiens LOF peuvent participer aux épreuves officielles de la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Les chiens sont répartis en 4 groupes en fonction de leur taille au garrot afin de les faire s’affronter à armes égales lors des concours. Quelles sont les 4 catégories de chien en agility ?

  • Catégorie A : chiens de moins de 35 cm
  • Catégorie B : chiens de 35cm à moins de 43 cm
  • Catégorie C : chien de 43 cm et plus
  • Catégorie D : chiens de grande taille et molosses

Pour les concours et championnats, les épreuves sont prévues par les juges de la discipline dans le respect du règlement défini par la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Quels sont les obstacles en agility


alt

Le parcours d’agility est un enchaînement d’obstacles dans un ordre précis. Voici les obstacles que l’on trouve sur le terrain :

  • Slalom 
  • Planche à bascule 
  • Palissade 
  • Pont / passerelle 
  • Haie 
  • Tunnel rigide 
  • Tunnel souple / chaussette 
  • Cerceau 
  • Mur réglable 
  • Cône

Pour l’achat des agrès, veillez à ce qu’ils portent l’homologation CNEA (Comité Nationale d'Education et d'Agility) pour la conformité aux normes internationales.

Si les éléments sont amenés à être en extérieur, mieux vaut privilégier des éléments qui ne sont pas en bois et qui ne sont pas peints. La présence d’un revêtement anti-dérapant garantit la sécurité des animaux sur tous les agrès en pente.

Le saviez-vous ? La meilleure matière pour les obstacles d’agility en extérieur est le granulat EPDM teinté dans la masse.

Voir le catalogue ManoMano
Obstacles

Règlement FCI 2018 propre à l’agility

Il définit ce qui doit être respecté pour mettre en place un concours d’agility. Les thèmes abordés vont de la hauteur des obstacles en passant par la longueur du parcours et le détail des fautes. Quelques éléments ci-dessous.

Les parcours


alt

La longueur maximum d’un parcours est de 220 mètres avec 7 sauts.

Pour un concours, on doit retrouver 14 sauts, 1 pneu, une passerelle, un mur, 1 balançoire, une palissade, un saut en longueur, une chaussette, 3 tunnels et un slalom avec 12 piquets.

Le conducteur doit avoir au moins un mètre de passage entre les obstacles.

En agility, le temps maximum de parcours (TMP) est de 2 m/s alors qu’en jumping il est de 2.5 m/s.

Les fautes en agility


alt

Si le chien ouvre le pneu lors de son passage, il prend 5 points.

Si le chien tourne du mauvais côté, un refus est donné.

Si le chien saute de la partie haute de la passerelle sans toucher la partie qui descend, il est éliminé.

En concours, l’agility est donc très orchestrée !

Quels sont les bienfaits de l’agility


alt

L’agility possède de nombreux avantages en tant qu’activité canine.

  • Elle renforce le lien entre le chien et son maître.
  • Elle permet au chien une dépense mentale (réflexion) et physique.
  • Elle canalise les chiens très actifs.
  • Elle prolonge l’éducation de base.

Attention toutefois à quelques dérives liées à l’agiliy développée pour offrir une occasion de se détendre au chien. La compétition a entraîné une pression non voulue à l’origine qui a des conséquences sur l’apparition de troubles du comportement chez le chien et de troubles physiques (hernies discales, claquage musculaire, douleur articulaire).

Il convient au maître de fixer des limites et de toujours centrer l’intérêt de cette activité sur son chien.

NB : Une étude a montré que les chiens les plus performants en agility sont ceux dont les maîtres se taisent et ne hurlent pas.

Où pratiquer l’agility

L’agility est une discipline sportive qui peut se pratiquer dans une école canine agréée par le Société Centrale Canine (SCC), mais aussi sur un terrain d’association, chez soi ou encore en plein air (street agility).

Club canin


alt

Pour faire des concours, il est obligatoire de passer par un club canin où le moniteur formera des binômes conducteur-chien et les mènera jusqu’à des concours officiels.

C’est l’étape essentielle pour pouvoir passer le Pass Agility qui viendra valider les compétences du chien pour lui permettre d’accéder aux concours.

Street agility


alt

Le concept de la street agility est simple : pratiquer l’agility en extérieur !

Ici le mobilier urbain, les murets, les skate-parks deviennent des terrains de jeu infinis (et gratuits) pour s’amuser avec son chien.

Le principe est le même, on invite le chien à sauter sur un obstacle, à faire le tour, à contourner, dans l’ordre que l’on souhaite. Rien n’empêche de faire de la street agility en dilettante juste pour s’amuser et le faire en groupe !

L’agility est un excellent moyen de faire se dépenser physiquement son chien, tout en le stimulant mentalement. Cette discipline sportive canine permet aussi renforcer le lien avec votre chien et de vous amuser. Il est important de faire attention de ne pas trop pousser le chien qui pourrait se blesser. En tant que binôme, l’essentiel reste de s’amuser !

Découvrez nos agility !

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones, 170 guides

Pauline, Rédactrice, Essones

Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !   Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils. Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus ! Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide