Accessoires pour cage à oiseaux : comment choisir

Accessoires pour cage à oiseaux :  comment choisir
Chapitres :
Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

187 guides
Une fois la cage choisie, reste à l’aménager soigneusement avec des accessoires essentiels au bien être de votre ou de vos oiseaux. Entre perchoirs, mangeoires, abreuvoirs, baignoires et nids, découvrez comment les choisir parmi différents matériaux et formes en fonction de l’espèce d’oiseaux que vous possédez.

Caractéristiques importantes

  • Mangeoire et abreuvoir
  • Baignoire et nid
  • Matériau et forme

Les principaux accessoires d’une cage à oiseaux


Les perchoirs sont des accessoires indispensables
pour permettre à vos oiseaux de se poser. Mais point trop n’en faut car, à l’inverse, la cage ne doit pas être trop encombrée et empêcher les oiseaux de voler d’un perchoir à l’autre. Vous aurez le choix du matériau, entre bois, plastique, ciment ou même corde, mais aussi du diamètre des perchoirs, qui doit être adapté à la taille de leurs pattes et de leurs griffes.
Autres accessoires indispensables pour votre cage : les mangeoires et les abreuvoirs. Là encore, vous aurez le choix des formes, largement ouvertes ou quasiment fermées, et des matériaux (entre plastique et inox principalement) sachant qu’ils doivent être hygiéniques et faciles à nettoyer.
Les oiseaux, très soucieux de leur hygiène, aiment également se baigner, surtout lorsqu’il fait chaud. Une baignoire s’accrochant à la porte ou aux barreaux est idéale, mais peut à défaut être remplacée par une petite soucoupe remplie d’eau et placée au fond de la cage.
Le nid fournira un abri à vos oiseaux pour s’isoler lorsqu’ils en auront envie. Il est bien sûr indispensable en période de reproduction.
Voir le catalogue ManoMano
Perchoir

Bien choisir ses perchoirs pour cage à oiseaux

L’idéal est de varier les formes et les matériaux de vos perchoirs, mais aussi, légèrement, leur diamètre afin que la pression sur les pattes de vos oiseaux ne se fassent pas toujours au même endroit, évitant ainsi d’éventuelles irritations et maladies.
Il existe également des perchoirs chauffants, à utiliser dans des environnements froids (si la cage ou la volière est placée en extérieur par exemple) ou pour des oiseaux vieillissants.

Le diamètre des perchoirs


Il est essentiel que le diamètre des perchoirs soit adapté à la taille des pattes de votre ou de vos oiseaux. Car si ces perchoirs sont trop gros, les oiseaux auront du mal à s’y accrocher, glisseront et ils finiront par les délaisser pour se blottir au fond de la cage. À l’inverse, si ces perchoirs sont trop petits, les oiseaux devront s’y cramponner, ce qui les empêchera d’y prendre du repos et abimera leurs griffes.
Pour les plus petits oiseaux, comme les Moineaux du Japon ou les Becs de Corail par exemple, le diamètre conseillé est ainsi d’environ 10 mm. Pour des canaris ou des oiseaux exotiques, il grimpe entre 12 et 15 mm, pour atteindre de 22 à 25 mm pour les grosses perruches et 30 à 35 mm pour les perroquets.

Les matériaux des perchoirs


  • Les perchoirs en bois ont une texture parfaite pour les pattes des oiseaux, même s’ils sont plus difficiles à nettoyer. N’hésitez pas à les désinfecter régulièrement, mais aussi à les changer. Vous pouvez également utiliser quelques branches naturelles, en vérifiant qu’il s’agit d’une espèce d’arbre non toxique.
  • Les perchoir en plastique sont hygiéniques et faciles à nettoyer. Mais étant durs et lisses, ils ne sollicitent pas assez les pattes des oiseaux. Mieux vaut donc ne les utiliser qu’avec parcimonie, près d’une mangeoire par exemple, et en les associant avec d’autres perchoirs en bois.
  • Les perchoirs en ciment se font thérapeutiques. Leur surface texturées et/ou ondulées favorise la circulation dans les pattes des oiseaux, tandis que le matériau lui-même lime leurs griffes et leur permet d’y faire leur bec.
Les perchoirs en corde flexible permettent aux oiseaux de s’y balancer.
Voir le catalogue ManoMano
mangeoire

Bien choisir les mangeoires d’une cage à oiseaux

Les mangeoires permettent à votre ou à vos oiseaux de s’approvisionner facilement en graines,  granulés et/ou fruits et légumes, selon leurs habitudes alimentaires. Le nombre et la taille des mangeoires doivent être adaptés aux nombres d’oiseaux présents dans la cage.

Les formes des mangeoires


Sous forme de tube
, la mangeoire s’accroche aux barreaux de la cage et permet de distribuer la nourriture petit à petit. Pratique et hygiénique, puisque le ou les oiseaux ne peuvent la polluer avec leurs déjections, elle doit par contre être régulièrement nettoyée et soigneusement séchée.

Ouverte
, la mangeoire prend la forme d’une écuelle qui s’accroche aux barreaux ou se pose au fond de la cage. Elle facilite l’accès à la nourriture, mais son contenu peut facilement être sali par la poussière, les déjections et les plumes des oiseaux. Il faudra alors changer la nourriture chaque jour.

Les matériaux des mangeoires


Le plastique est un matériau courant en raison de sa grande facilité d’entretien. Vous trouverez également des mangeoires en inox (acier inoxydable), plus résistantes et durables.
Voir le catalogue ManoMano
Graines

Bien choisir les abreuvoirs et baignoires d’une cage à oiseaux


Si les abreuvoirs pour cage à oiseaux sont généralement en plastique, ils peuvent prendre plusieurs formes. Mais quel que soit le modèle choisi, il vous faudra y remettre tous les jours de l’eau fraîche.
  • L’abreuvoir à siphon est le plus courant, car pratique. Mais étant un peu ouvert, il peut être pollué par les déjections des oiseaux et les poussières.
  • L’abreuvoir à bille est particulièrement hygiénique, mais les oiseaux doivent apprendre à s’en servir.
  • L’abreuvoir ouvert est rapidement pollué, d’autant que les oiseaux ont tendance à s’y baigner.

La baignoire
permet quant à elle aux oiseaux de nettoyer leur plumage et de s’hydrater. Elle doit être choisie dans une taille adaptée à celle de votre ou de vos oiseaux afin qu’ils puissent facilement s’y baigner.
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 187 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide